Nouveaux renforts militaires turcs à la frontière syrienne

Syrie

De nouveaux renforts militaires ont été acheminés, lundi, par la Turquie à la frontière avec la Syrie en préparation d’une éventuelle offensive après le retrait des troupes américaines du nord de ce pays arabe. Des unités militaires, des canons de type Howitzer et des batteries d’artillerie ont été acheminés en convoi vers le district Elbeyli, face à la frontière syrienne dans la province turque de Kilis, rapporte l’agence de presse “Anadolu”.

L’envoi de renforts militaires turcs a commencé, le week-end dernier, avec l’arrivée d’une centaine de véhicules militaires turcs dans la région d’Al-Bab, contrôlée par des forces pro-turques dans le nord de la Syrie.

→ Lire aussi : Le retrait américain de Syrie sera “extrêmement coordonné”, assure Trump

Des renforts militaires ont été également dépêchés vers la ville d’Akcakale et le district de Ceylanpinar dans la province de Sanliurfa au sud-est de la Turquie. L’envoi de ces renforts survient après que le Pentagone a annoncé, dimanche, la signature de l’ordre de retrait des troupes américaines de Syrie.

Mercredi, le président Donald Trump a ordonné le départ dès que possible des quelque 2.000 militaires américains stationnés dans le nord-est de la Syrie.