Nouvelle ère dans les relations Maroc-Israël: Une percée “majeure” pour la paix au Moyen-Orient

L’ouverture d’une nouvelle ère dans les relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël constitue “une percée majeure pour la paix au Moyen-Orient”, écrit le portail européen “EU Today”.

Le site se fait l’écho de la visite au Maroc, mardi, d’une délégation américano-israélienne de haut niveau ayant mis l’accent sur l’ouverture d’une nouvelle page dans les relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël, notant qu’il s’agit d’”une percée majeure pour la paix au Moyen-Orient (…) et d’une avancée importante pour le Royaume du Maroc”.

Revenant sur la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, le portail européen insiste que cette décision représente “un coup dur pour le front polisario”.

Il rappelle, dans ce sens, la démission de l’eurodéputé allemand Joachim Schuster de la présidence de l’”intergroupe Sahara occidental au Parlement européen”, principal soutien du polisario en Europe, en protestation contre la violation du cessez-le-feu par les séparatistes.


Soulignant l’incidence du conflit sur le Sahara sur l’avenir de toute la région, le site rappelle que “les flammes de ce conflit” ont été attisées par l’Algérie voisine, qui soutient le polisario.

Tout en mettant l’accent sur l’attachement du Maroc au cessez-le-feu en vigueur depuis 1991, EU Today estime que la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara “constitue une reconnaissance par la Maison Blanche de la position du Maroc dans la région et représente une garantie particulière pour le pays”.

Avec MAP