A LA UNECoronavirusEnseignement et éducation

Nouvelle variante de covid-19 : Le retour à l’enseignement à distance est-il possible ?

Le premier cas du variant britannique est arrivé sur le sol marocain. Faut-il alors fermer les écoles pour endiguer la propagation de cette nouvelle souche de covid-19 ?

Pour l’instant, la fermeture des écoles n’est pas obligatoire mais si la situation pandémique au Maroc devenait dangereuse à cause de la nouvelle souche, le renforcement des mesures restrictives serait inévitable.

Alors que la campagne de vaccination anti-covid et l’enregistrement des cas confirmés se poursuit, les Marocains ont commencé à poser un lot d’interrogations concernant l’éventualité d’un retour à l’enseignement à distance et au confinement. En raison de la propagation rapide de la nouvelle souche de coronavirus, le scénario du retour à l’enseignement à distance est relativement possible. Selon plusieurs chercheurs, la fermeture des frontières et le retour à l’enseignement à distance seront nécessaires avec l’arrivée de cette nouvelle variante, qui pourrait se propager rapidement sur le sol marocain.

Rappelons que l’expérience marocaine de l’année dernière en matière d’éducation en ligne n’a pas eu un succès considérable. Selon l’étude de l’HCP, « près de 84% des pré-scolarisés n’ont pas pu suivre les cours à distance pendant le confinement imposé par la crise de covid-19 ». Cela rend le retour au distanciel très difficile, surtout que ce mode d’enseignement avait des répercussions négatives sur la santé morale et psychique des enfants et des jeunes durant la période du confinement.

En effet, un renforcement des mesures de restriction et de précaution est inévitable, mais le scénario du retour au confinement est extrêmement improbable et difficile, de crainte d’impacter la croissance de l’économie nationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page