Nouvelles sanctions américaines contre le groupe chinois Huawei

Huawei

Les Etats-Unis ont décrété lundi de nouvelles sanctions contre le groupe chinois Huawei en soumettant 38 de ses filiales à l’embargo leur limitant l’accès aux technologies américaines pour motif de sécurité nationale.

Le département américain du Commerce a ajouté ces filiales du géant chinois des télécommunications à sa liste d’entités, “qui identifie les parties étrangères interdites de recevoir certaines technologies sensibles et a permis à la licence générale temporaire (TGL) de Huawei d’expirer”.

“Les États-Unis ont laissé suffisamment de temps aux entreprises et aux personnes concernées – principalement les clients de Huawei – pour identifier et passer à d’autres sources d’équipements, de logiciels et de technologies et mettre fin à leurs activités. Maintenant ce temps est écoulé”, relève le département d’Etat dans un communiqué.

Ce nouveau train de sanctions intervient dans un contexte de vives tensions entre la Chine et les Etats-Unis. Pékin a dénoncé lundi “la diplomatie de la canonnière” de Washington vis-à-vis de ses fleurons de la technologie. “Le département d’État soutient fermement l’expansion aujourd’hui par le département du Commerce de sa règle sur les produits directs étrangers, qui empêchera Huawei de contourner la loi américaine en produisant des puces alternatives et en fournissant des puces standard (OTS) produites avec des outils acquis aux États-Unis. Cette mesure fait suite à l’expansion plus limitée de la règle sur les produits directs étrangers en mai, que Huawei a continuellement tenté de contourner”, a ajouté la diplomatie américaine.

Et d’ajouter: “Nous ne tolérerons pas les efforts du Parti communiste chinois de mettre en danger la vie privée de nos citoyens, la propriété intellectuelle de nos entreprises ou l’intégrité des réseaux de nouvelle génération dans le monde”, rappelant que le département d’État “s’est engagé dans une diplomatie vigoureuse pendant plus d’un an pour partager ce que nous savons sur Huawei et d’autres fournisseurs indignes de confiance avec des alliés et des partenaires du monde entier”. “Les États-Unis continueront de restreindre la plupart des exportations américaines vers Huawei et ses filiales sur la liste des entités pour des activités qui menacent la sécurité nationale des États-Unis et la stabilité internationale. Nous exhortons nos alliés et partenaires à se joindre à nous”, a ajouté la même source.