A LA UNEMonde

NSO Group réagit : Ça suffit comme ça, trop c’est trop

À la lumière de la récente campagne médiatique planifiée et bien orchestrée par Forbidden Stories et poussée par des groupes d’intérêts spéciaux, et en raison du rejet total des faits, NSO annonce qu’elle ne répondra plus aux questions des médias sur cette affaire et qu’elle ne jouera pas le jeu avec une campagne vicieuse et diffamatoire.

Nous le répétons :

La liste n’est pas une liste des cibles actuelles ou potentielles de Pegasus.

Les numéros figurant sur la liste ne sont pas liés au groupe NSO.

Toute affirmation selon laquelle un nom figurant sur la liste est nécessairement lié à une cible ou à une cible potentielle de Pegasus est erronée et fausse.

NSO est une entreprise de technologie. Nous n’exploitons pas le système et n’avons pas accès aux données de nos clients, qui sont pourtant obligés de nous fournir ces informations dans le cadre des enquêtes.

NSO examinera minutieusement toute preuve crédible d’utilisation abusive de ses technologies, comme nous l’avons toujours fait, et arrêtera le système si nécessaire.

NSO poursuivra sa mission de sauver des vies, en aidant les gouvernements du monde entier à prévenir les attaques terroristes, à démanteler les réseaux de pédophilie, de trafic de drogue et de trafic sexuel, à localiser les enfants disparus et kidnappés, à localiser les survivants piégés sous des immeubles effondrés et à protéger l’espace aérien contre la pénétration perturbatrice de dangereux drones.

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page