Obsèques à Retba du militaire du contingent des FAR de la MINUSCA décédé en Centrafrique

Les obsèques du caporal-chef, Abdeljalil Zitouni, militaire du contingent des FAR de la Mission Multidimensionnelle de Stabilisation des Nations-Unies en Centrafrique (MINUSCA), décédé le 13 mai alors qu’il était en mission d’escorte d’une équipe de génie militaire de l’ONU, ont eu lieu dimanche à la commune rurale de Retba dans la province de Taounate.

La cérémonie funéraire à laquelle ont assisté les commandants des places d’Armes de Fès et Taza, ainsi qu’une commission composée des officiers de l’Etat-major Général des Forces Armées Royales (FAR) et l’Etat Major zone sud, a été marquée par la lecture d’un message de condoléances et de compassion adressé par SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales, à la famille du défunt.

Après la prière du mort au Douar de Tamassint, le cortège funèbre s’est dirigé vers le cimentière où le défunt a été inhumé dans un climat de recueillement et de piété.

A cette occasion, l’assistance a récité des versets du Saint Coran et élevé des prières au Très-Haut pour le repos de l’âme du défunt, l’implorant d’accueillir le disparu dans son vaste paradis parmi les martyrs et les vertueux et de lui accorder ample rétribution pour les services louables qu’il a accomplis au service de son pays.


L’assistance a également prié Dieu de préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et de Lui accorder santé et longue vie et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille royale.

Les obsèques se sont déroulées en présence notamment des membres de la famille du regretté, ses amis et ses proches, ainsi que le gouverneur de la province de Taounate, Hassan Belahdfa, et plusieurs hautes personnalités militaires et civiles.

Lors de cette cérémonie funéraire, les condoléances officielles ont été présentées à la famille du défunt.

Marié, le caporal-chef Abdeljalil Zitouni est né en 1985. Appartenant au premier régiment motorisé, il a trouvé la mort lorsqu’un groupe armé non identifié a attaqué sa patrouille qui assurait l’escorte d’une équipe de génie militaire cambodgienne de l’ONU.