A LA UNESociété

OIM: Plus de la moitié des travailleurs migrants au Liban ont besoin d’une aide « urgente »

Quelque 120.000 travailleurs migrants au Liban ont besoin d’une aide « urgente » pour survivre à la crise économique inédite que traverse le pays, a indiqué mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Parmi les 210.000 travailleurs migrants au Liban, 120.000 ne peuvent plus manger à leur faim et ont besoin d’une « assistance humanitaire urgente« , a averti l’OIM.

« Ils ont perdu leurs emplois. Ils ont faim, ne peuvent accéder aux soins médicaux, et ne se sentent pas en sécurité« , a expliqué, dans un communiqué, Mathieu Luciano, directeur du bureau de l’OIM au Liban.

→ Lire aussi : Liban: 3 morts dans deux disputes liées à la pénurie de carburant

« Beaucoup d’entre eux sont tellement désespérés qu’ils veulent quitter le pays, mais ils n’ont pas les moyens » de voyager, a-t-il ajouté.

Le Liban fait face à l’une des pires crises économiques de l’histoire depuis 1850, selon la Banque mondiale. La livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar depuis l’automne 2019.

Aujourd’hui, 78% de la population libanaise vit sous le seuil de la pauvreté –contre 55% l’an dernier et moins de 30% avant la crise–, a indiqué la semaine dernière le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA). Au moins 36% de la population vit dans une extrême pauvreté.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page