ban600

OMPIC : Les projets de développement en 2017 axés sur le renforcement de l’expérience client

OMPIC : Les projets de développement en 2017 axés sur le renforcement de l’expérience client

 Répondre aux besoins des acteurs économiques, notamment en termes d’accessibilité, de qualité et de délai, est placé au centre de la stratégie de développement de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) pour la période 2016-2020.

Le premier levier d’action de l’Office vise à contribuer à l’instauration d’un environnement favorable à l’innovation et à la créativité en vue de promouvoir l’investissement à forte valeur ajoutée et consiste à améliorer la délivrance des titres de propriété industrielle sur les plans qualité et délais et ce, conformément aux attentes des clients et aux besoins des marchés, indique l’OMPIC dans un communiqué.

L’OMPIC précise avoir procédé, en 2017, à l’optimisation de ses principaux processus opérationnels, à savoir les marques, les brevets d’invention, les dessins et modèles industriels, les oppositions, les noms commerciaux et les services en ligne et ce, à travers le déploiement de la démarche "Lean Six Sigma".

Le deuxième axe d’intervention porte sur le déploiement à grande échelle des services électroniques et des plateformes mobiles pour améliorer "l’expérience client", l’année 2017 connaissant le lancement de la nouvelle version de "DirectInfo", conçue sur la base des nouvelles technologies et donnant accès à une nouvelle offre de produits et services d’information juridique et financière sur les entreprises, détaille le communiqué.

>>Lire aussi : La CJUE valide l’accord de pêche Maroc-UE

Directinfo compte plus de 22.600 clients et a enregistré en 2017 près de 742.000 visites et 83.000 transactions, note-t-on de même source, ajoutant que pour ce qui est du taux d’utilisation comparé aux services rendus au niveau du Front office, 99% des clients de l’OMPIC s’orientent vers la plateforme en ligne pour les services d’information et jusqu’à 58% des clients de l’office utilisent les services électroniques pour effectuer certaines démarches de protection.

Le troisième chantier de l’OMPIC concerne le développement des compétences en matière de propriété industrielle et commerciale, l’objectif étant de veiller à ce que les entreprises aient des connaissances solides en matière de propriété industrielle afin qu’elles puissent mieux tirer parti de leurs actifs immatériels dans leurs stratégies de développement.

Dans ce cadre, l’OMPIC a développé une offre de formation continue, dispensée depuis 2012 par l’Académie Marocaine de la Propriété Intellectuelle et Commerciale (AMAPIC) sous divers formats, à savoir les cours en présentiel, le e-Learning, la SummerSchool, les séminaires et les certificats d’animateur en propriété industrielle, précise le communiqué, notant que l’AMAPIC compte actuellement à son actif plus de 90 formations en présentiel réalisées au profit de plus de 2.300 participants.

Par ailleurs, l’Académie a également offert ses services de formation à distance (e-learning) à travers plus de 3.000 cours dispensés en ligne, en plus d’une formation certifiante "Certificat d’animateur en propriété industrielle (CAPI)", menée en collaboration avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l’Institut national de la propriété Industrielle (INPI France) et l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) qui a permis à plus de 70 candidats, dont 58% du Maroc et 42% d’autres pays africains, de suivre des formations de haut niveau sur la propriété industrielle, étalée sur une période de 7 mois et sanctionnée par un certificat, indique l’Office.

Pour ce qui est de l’axe diffusion de l’information et afin de promouvoir l’utilisation stratégique de l’information liée à la propriété industrielle et commerciale, l’OMPIC a mis en place le baromètre sur le Registre central du commerce et sur la Propriété industrielle (www.barometreompic.ma), une plateforme décisionnelle qui permet d’obtenir des statistiques sur les créations et les principaux événements juridiques des entreprises au Maroc, ainsi que les différents indicateurs relatifs à la propriété industrielle, notamment les marques, les dessins et modèles industriels et les brevets d’invention, selon la même source.

L’objectif du baromètre est d’assurer et faciliter l’accès à l’information de façon permanente et de la présenter d’une manière simple, rapide et dynamique, explique-t-on, ajoutant qu’au cours de l’année 2017, de nouveaux indicateurs et fonctionnalités ont été ajoutés afin d’enrichir l’information disponible via cette plateforme (langue arabe, répartition par chiffre affaire des entreprises, événements juridiques, répartition par genre des dirigeants,…).

L’OMPIC affirme qu'il accorde une grande importance à aligner ses services et processus avec les attentes de ses clients et s’appuie, pour cela, sur une écoute régulière et une analyse fine de leurs besoins en matière de services de propriété industrielle et commerciale et ce, via des enquêtes annuelles de satisfaction qui permettent de mesurer le niveau de satisfaction client et d’explorer les pistes d’amélioration, soulignant que l’édition 2017 du baromètre annuel de satisfaction révèle un niveau de satisfaction global consolidé autour de 93% et un niveau de satisfaction de 90% pour les services en ligne via la plateforme Directinfo, enregistrant ainsi une hausse de 15% par rapport à 2016.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :