OMS: La lutte antitabac progresse dans le monde

antitabac

Cinq milliards de personnes habitent dans un pays qui a instauré une politique antitabac au niveau le plus élevé, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans son dernier rapport sur l’épidémie mondiale de tabagisme présenté cette semaine, l’OMS souligne que de nombreux gouvernements progressent dans la lutte antitabac.

Aujourd’hui, cinq milliards de personnes habitent dans un pays qui a instauré des interdictions de fumer, l’apposition de mises en garde illustrées sur les conditionnements des produits du tabac ainsi que d’autres mesures efficaces de lutte antitabac.

C’est quatre fois plus qu’il y a dix ans, mais il ressort du nouveau rapport de l’OMS que de nombreux pays ne mettent pas encore en œuvre correctement certaines politiques susceptibles de sauver des vies, notamment en matière de sevrage tabagique.


Le septième rapport de l’OMS sur l’épidémie mondiale de tabagisme analyse les efforts déployés au niveau national pour mettre en œuvre les mesures les plus efficaces prévues par sa Convention-Cadre pour la lutte antitabac afin de réduire la demande de tabac.

Le dernier rapport de l’OMS, présenté au Brésil, est axé sur les progrès accomplis par les pays pour offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac.