ONU: hausse des destructions de structures palestiniennes par Israël

ONU

Les destructions de structures palestiniennes par Israël ont augmenté en Cisjordanie occupée durant la pandémie de nouveau coronavirus, aggravant la précarité de la population, a alerté l’ONU.

Entre mars et août 2020, 389 structures appartenant à des Palestiniens ont été détruites ou confisquées, soit 65 par mois, a affirmé, jeudi depuis Al Qods, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), soulignant qu’il s’agissait de la moyenne mensuelle la plus élevée depuis quatre ans.

En six mois, “442 Palestiniens se sont retrouvés sans-abri en raison des destructions, les exposant davantage aux risques liés à la pandémie”, s’est alarmé l’Ocha dans un communiqué.

“Sur le seul mois d’août, 205 personnes ont été déplacées, soit plus que sur n’importe quel mois depuis janvier 2017”, selon cette source.

Les structures évoquées incluent des logements mais aussi des installations sanitaires et des constructions dans le secteur agricole.