ONU: proclamation du 27 décembre Journée internationale de la préparation aux épidémies

ONU

L’Assemblée générale des Nations-Unies a adopté, lundi par consensus, une résolution proclamant le 27 décembre de chaque année Journée internationale de la préparation aux épidémies, tout en exprimant sa vive inquiétude face aux effets dévastateurs qu’ont sur les vies humaines les grandes maladies infectieuses et les épidémies, telle la pandémie actuelle de Covid-19.

A travers cette résolution, l’organe plénier de l’ONU invite tous les Etats membres, les entités des Nations-Unies et les autres organisations mondiales, régionales et sous-régionales, le secteur privé et la société civile à célébrer chaque année cette Journée internationale “par des activités d’information et de sensibilisation, afin de souligner l’importance de la prévention des épidémies, de la préparation et de la conclusion de partenariats pour y faire face”.

Le texte souligne ainsi l’urgence pour l’ensemble des pays “de se doter de systèmes de santé résilients et solides, qui permettent de desservir les personnes qui sont vulnérables ou se trouvent dans des situations de vulnérabilité”.

Les Etats membres expriment également leur “profonde inquiétude quant au fait que, faute d’attention de la part de la communauté internationale, les futures épidémies pourraient dépasser les précédentes en termes d’intensité et de gravité, soulignant par conséquent l’importance primordiale de la sensibilisation, de l’échange d’informations, des connaissances scientifiques et des bonnes pratiques”.

De même, ils soulignent l’importance d’une information de qualité et de l’offre de programmes de sensibilisation aux épidémies aux niveaux local, national, régional et mondial, qui ont fait la preuve de leur efficacité en tant que mesures efficaces de prévention des épidémies et de riposte.


La résolution réaffirme aussi l’importance de la coopération internationale et du multilatéralisme en réponse aux épidémies.

L’adoption de cette résolution intervient au lendemain de la tenue, les 3 et 4 décembre, par l’Assemblée générale d’une session extraordinaire de haut niveau consacrée à la réponse à la pandémie du Covid-19, avec comme objectif de de galvaniser une action concertée de la communauté internationale pour vaincre la maladie.

( Avec MAP )