Des opérateurs économiques danois soulignent “les retours positifs” d’une visite au Maroc

Des hommes d’affaires danois, de retour d’une mission commerciale et économique au Maroc, du 29 octobre au 2 novembre derniers, ont souligné “les retours positifs” de leur visite dans le Royaume.

Mme Helle Thestrup, PDG d’Ampliqon, s’est demandée où sera la prochaine destination, après avoir participé à quatre délégations commerciales en un an et a récemment réussi à trouver un nouveau distributeur au Maroc, écrit le cabinet de consulting Andersen Consult, à l’origine de cette mission. Ampliqon est un fabricant danois d’enzymes et de réactifs de laboratoire, qui produit une large gamme de produits standards et personnalisés. Sa gamme de produits est largement utilisée dans les hôpitaux, les universités, les instituts de recherche et les industries des sciences de la vie dans le monde entier.

Le marché marocain est en phase de développement avec un énorme potentiel de croissance, en particulier pour le secteur alimentaire où les exigences légales en matière de sécurité alimentaire ont considérablement augmenté“, a de son côté relevé Fikret Sahin, PDG de Fabric Air en Turquie. Fabric Air conçoit et produit des solutions personnalisées de dispersion et de distribution d’air pour un large éventail d’applications. En 1973, il a installé le premier système de conduits en tissu au monde. Basé au Danemark, tous ses systèmes sont fabriqués sur mesure dans des installations en Lituanie.

Grâce à cette visite unique, nous avons réussi à entrer en contact avec l’un des acteurs les plus importants du secteur agricole marocain, sur lequel nous travaillons depuis très longtemps“, a pour sa part indiqué Ole Haubro, directeur des ventes de la société Cimbria. Cimbria est une société internationale basée à Thisted, au Danemark. Fondée en 1947, elle est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de technologies de manutention et de traitement des semences. Forte de son expérience dans les sciences des plantes et la logistique agricole, elle conçoit, développe, fabrique et installe des solutions spécifiques (machines individuelles, lignes de traitement complètes ou grands projets clé en main).


Pour Mathias Hvims, Ingénieur d’Affaires de CT international, cette visite au Maroc est “une très bonne alternative à la participation aux salons, qui est aussi beaucoup plus onéreuse“. CT International faisait partie du groupe d’affaires “Process Building Technic” (PBT), qui opère depuis plus de vingt ans dans l’industrie internationale des équipements alimentaires. Devenue une société totalement indépendante en juillet 2015, elle est aujourd’hui un acteur important dans l’industrie internationale des équipements de traitement des aliments, avec des machines autonomes et des lignes complètes installées onshore et offshore à travers le monde.

Ces réactions forment un florilège rapporté par le cabinet de consulting Andersen Consult, à l’origine d’une délégation économique et commerciale danoise ayant séjourné, du 29 octobre au 2 novembre derniers au Maroc, pour explorer les potentialités d’exportation et les perspectives d’établir des joint-ventures et des partenariats d’affaires. Placée sous le signe “des solutions durables pour l’industrie agroalimentaire“, cette mission a été organisée en collaboration avec l’ambassade du Danemark au Maroc, et l’appui de l’Agence danoise pour le développement international (Danida), l’organisme officiel d’aide au développement rattaché au ministère des Affaires étrangères.

La mission est une occasion unique d’explorer ce marché très prometteur pour la technologie et le savoir-faire danois et d’identifier les opportunités d’exportation dans l’industrie alimentaire à croissance rapide“, a expliqué le cabinet, faisant état d’un intérêt de plus en plus croissant des entreprises danoises pour le Maroc. “L’emplacement du Maroc sur la côte nord-ouest de l’Afrique peut être considéré comme un avantage commercial pour les entreprises européennes, car il est facilement accessible à seulement 14 km au sud de la côte espagnole, tout en servant de passerelle vers d’autres marchés africains“, relève la même source.

Le Maroc a un ensemble d’objectifs ambitieux pour la croissance verte impliquant le développement de solutions durables et efficientes en énergie pour l’industrie agroalimentaire. Par conséquent, le potentiel pour les solutions danoises de technologie alimentaire est fort“, précise le cabinet. Et de conclure qu’avec une population de près de 34 millions de personnes, le Royaume est doté d’une “infrastructure d’un niveau très élevé“, dont 17 aéroports internationaux, 38 ports, dont 13 reliés au commerce extérieur et un réseau routier toujours en expansion, ce qui a naturellement amélioré le climat des affaires et facilité l’accès aux opportunités d’exportation.