ban600
credit agricol

Opérations aériennes dans le nord de l’Afghanistan : 54 talibans tués

Opérations aériennes dans le nord de l’Afghanistan : 54 talibans tués

Au moins 54 talibans ont été tués et des dizaines d'autres blessés dans des opérations aériennes visant, lundi, des positions des talibans dans la province de Faryab (nord de l'Afghanistan), a indiqué Mohammad Hanif Rezai, porte-parole de l'armée afghane dans la région.

"Un groupe de combattants talibans a bloqué une route reliant Maimana, chef-lieu de la province, au district de Ghormach et a pris pour cible un convoi militaire, mais les forces gouvernementales ont effectué une série de sorties afin de disperser les combattants, tuant 54 d'entre eux et en blessant des dizaines d'autres", a précisé le porte-parole.

Deux responsables des talibans : le mollah Shah Wali et le mollah Qayum figurent parmi les personnes tuées dans les opérations aériennes, a poursuivi Mohammad Hanif Rezai, ajoutant que les opérations terrestres appuyées par les forces aériennes se poursuivent dans la région.

Le président afghan Ashraf Ghani avait déclaré, récemment, un cessez-le-feu de trois mois avec les talibans à condition que ceux-ci interrompent également les combats.  L'annonce du cessez-le-feu a été immédiatement saluée par le Pakistan, pays voisin de l'Afghanistan.

Dans des communiqués séparés, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo et le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg ont apporté, pour leur part, leur appui à cette offre de cessez-le-feu.

→ Lire aussi : Kaboul: Le chef de l’Etat islamique en Afghanistan tué dans un raid

"Il n'y a pas d'obstacles pour les pourparlers... Le temps de la paix est venu", a déclaré Pompeo à l'adresse des talibans. Les américains ''restent prêts à soutenir, à faciliter et à participer à des négociations directes entre le gouvernement afghan et les talibans", a-t-il ajouté.

A son tour, la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA) s'est félicitée de l'annonce par le gouvernement afghan d'un cessez-le-feu conditionnel pour la fête de l'Aïd Al-Adha et a appelé les parties au conflit à saisir cette occasion pour mettre fin à la violence, a indiqué un communiqué publié par l'ONU.

La Mission onusienne a estimé qu'il ne faut pas trahir le fort désir populaire de paix. "L'ONU réitère qu'elle est prête à jouer tout rôle demandé par les parties au conflit pour parvenir à une paix négociée".

"Un cessez-le-feu mutuel renforcerait les perspectives de négociations entre les parties au conflit pour trouver un règlement politique", a déclaré Tadamichi Yamamoto, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l'Afghanistan cité par le communiqué.

"Il est important de saisir toutes les opportunités pour une fin négociée du conflit afin que tous les Afghans puissent profiter de la vie pacifique dont ils ont désespérément besoin", a-t-il affirmé.

Un premier cessez-le-feu de quelques jours avait été déclaré entre les deux parties en juin dernier pour la fin du ramadan. Le cessez-le-feu, qui constituait une première, avait suscité, après 17 ans de conflit, des espoirs de possibles pourparlers de paix.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :