À Shanghai Othman Benjelloun met en exergue la vision triangulaire Chine, Maroc et Afrique pour l’investissement

À Shanghai Othman Benjelloun met en exergue la vision triangulaire Chine, Maroc et Afrique pour l’investissement

Othman Benjelloun, président du groupe BMCE Bank of Africa, a tenu, lors de l’inauguration d’une nouvelle agence à Shanghai, un discours reflétant l’importance de l’altérité dans l’investissement et le rôle que joue la Chine aujourd’hui dans l’essor de l’économie africaine. Il a saisi aussi cette occasion pour rappeler la volonté des deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et son Excellence Xi Jinping, de fructifier un ‘’Partenariat Stratégique’’ scellé à Beijing en 2016, un partenariat multidimensionnel dont ressort un projet emblématique, à savoir, la Cité Industrielle Mohammed VI Tanger Tech.

Ci-dessous l’intégralité de son allocution :

L’année 2019 est une année mémorable dans l’histoire du Groupe BMCE Bank Of Africa. C’est l’année du Soixantième Anniversaire de la création, en 1959, par Décret Royal, de la Banque Marocaine du Commerce Extérieur. C’est, également, l’année du lancement de nos activités bancaires ici en République Populaire de Chine, à travers BMCE Bank International Shanghai.

Au nom de la délégation qui m’accompagne depuis le Maroc - nos invités et dirigeants de notre Groupe -, au nom de ses 15.000 Collaborateurs répartis à travers une trentaine de pays d’implantation du Groupe BMCE Bank Of Arica, je vous remercie de vous être associés à notre événement.

Après près de deux décennies de présence à Beijing, sous forme d’un Bureau de Représentation, nous avons le privilège de nous compter, désormais, parmi la Communauté Financière de Shanghai, en tant que Banque Chinoise, d’origine marocaine et de vocation africaine.

Dans le petit film que j’ai voulu faire projeter en introduction de notre dîner de gala ce soir, fut résumée la multidimensionnalité de nos actions :

- une diversité d’activités menées, au cœur desquelles l’activité bancaire, créatrice de valeur financière et actionnariale ;

- la dimension de création de valeur économique pour notre pays d’origine - le Maroc - et pour le continent africain ;

- la dimension de création de valeur sociétale grâce aux programmes de notre Fondation dans le domaine de l’Education en milieu rural au Maroc et en Afrique ainsi que dans le domaine de l’Entreprenariat panafricain.

La présence du Groupe BMCE Bank Of Africa à Shanghai, dont nous avons inauguré officiellement, ce matin même, les locaux dans la belle Shanghai Tower, mérite d’être considérée davantage que celle d’une banque étrangère additionnelle parmi les nombreuses, qui cherchent à s’établir dans ce Centre Financier Mondial.

En fait, notre présence, ici, procède d’une fibre sinophile, nourrie depuis plusieurs décennies.

J’ai beaucoup de plaisir à rappeler que ce fut au début des années 70 qu’en tant qu’industriel engagé dans l’assemblage de véhicules, en l’occurrence de Camions Volvo, que ma première visite eut lieu dans votre grand pays. Depuis, même en m’y rendant quasiment chaque année, la Chine continue de me fasciner.

La Chine est fascinante davantage que par ses performances économiques absolument remarquables réalisées au cours des 40 dernières années.

Elle est fascinante par la profondeur, par l’immémorialité de son histoire.

Votre pays est fascinant par la mobilisation extraordinaire de son peuple de plus d’un Milliard 300 Millions de citoyens, portés vers le progrès et, en même temps, en quête d’harmonie à l’intérieur et à l’extérieur de leur territoire.

La Chine est fascinante, également, parce que dans l’histoire, il y eut peu de pays qui ont voulu ‘’un dessein global pour le monde’’. Ce dessein qui respecte les souverainetés des Etats, est propre à l’initiative One Belt One Road.

Inspiré par l’histoire, votre pays a voulu, recréer l’esprit d’une ‘’mondialisation’’ mutuellement bénéfique, un monde d’échanges et d’investissements réciproques avec la Chine, un monde de découvertes et de connaissance mutuelle, un monde de partage de traditions et de culture qu’avaient représentés les antiques ‘’Routes de la Soie’’.

Votre pays, Excellences, Mesdames, Messieurs, est fascinant pour un pays se trouvant de l’autre côté de l’Hémisphère, ‘’à l’Ouest de l’Orient’’, au cœur du Maghreb : le Royaume du Maroc.

Comment peut-on ne pas alors invoquer la relation multiséculaire entre l’Empire du Milieu - la Chine -, et ce qu’on appelait jadis ‘’l’Empire fortuné’’, le Maroc ? Une relation ayant commencé à l’ère de la dynastie des Tang et qui fut magnifiée par des périples mémorables de voyageurs dont Ibn Batouta le Marocain, au 13ème siècle.

Nous sommes fascinés, également, Excellences, Mesdames, Messieurs, par la volonté des deux Chefs d’Etat, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son Excellence Xi Jinping, de fructifier un ‘’Partenariat Stratégique’’ scellé à Beijing en 2016, un partenariat multidimensionnel dont ressort un projet emblématique, évoqué dans le film de tout à l’heure, à savoir, la Cité Industrielle Mohammed VI Tanger Tech.

Nous avons voulu, au sein du Groupe BMCE Bank Of Africa, être partie prenante de ces belles et nouvelles pages de l’histoire économique sino-marocaine et sino-africaine. C’est ainsi que nous avions proposé aux Autorités Publiques marocaines l’idée de créer cette Cité Industrielle et résidentielle où devraient se déployer, bientôt, le savoir-faire et l’expertise chinoise dans ce domaine ainsi que les investissements de vos entreprises dans la production et l’exportation, à partir du Maroc, vers le reste du monde.

Nous avons également engagé nos implantations à l’international, celle de Shanghai et celles dans la vingtaine de pays où se trouvent Bank Of Africa et BMCE Bank afin qu’elles contribuent à l’intensification des investissements et des échanges réciproques en Chine, au Maroc et ailleurs en Afrique.

Nous apprécions le fait que vous soyez des partenaires qui vous affranchissez des doutes et des atermoiements à l’égard d’un continent plein de ressources, d’énergies, de talents et de jeunesse et ce, en vous positionnant, résolument, en tant que premier investisseur et premier partenaire commercial de l’Afrique.

En faisant le pari de la Chine depuis plusieurs décennies et en exerçant aujourd’hui à Shanghai, nous avons voulu illustrer le vrai rôle que doivent jouer les financiers et les Banquiers, celui d’œuvrer à asseoir la confiance entre les agents économiques, je dirai même, contribuer à l’établir ou la conforter entre les Etats.

L’investissement financier ou industriel est, d’abord, l’investissement dans l’Autre, parce qu’il s’agit d’aller vers l’Autre, pour le connaitre davantage avant de commencer à commercer avec ou d’investir chez lui. En devenant partenaires, on apprend alors à s’apprécier et à se faire réellement confiance, comme de vrais amis.

Cet investissement dans l’Autre, en fait dans sa culture, en l’occurrence chinoise, nous l’avons opéré ‘’à la source’’ auprès des enfants des écoles de la Fondation BMCE Bank. Nous avons introduit dans leur curricula, l’apprentissage de la langue chinoise, le Mandarin.

Nous le faisons en partenariat avec l’Institut Confucius, le symbole du Smart Power, de la République Populaire de Chine.

En cette soirée de Gala où la culture, à travers la musique, en sera le fil conducteur, j’ai voulu que mes propos soient davantage que bancaires ou financiers. En fait, ils portent le témoignage du profond respect et de l’admiration que nous avons, en tant que Marocains et Africains, à l’égard de la Culture et de la Civilisation chinoise.

Notre présence, depuis près de deux décennies à Beijing et depuis le début de janvier 2019, ici à Shanghai, en sont une éclatante illustration.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :