Ouarzazate : Une diplomate américaine se félicite de l’excellence des relations entre le Maroc et son pays

Jennifer Rasamimanana

La consule générale des Etats-Unis d’Amérique à Casablanca, Jennifer Rasamimanana, s’est félicitée mardi, à Ouarzazate, de l’excellence des relations unissant le Maroc et son pays.

Lors d’une visite de travail à la Chambre de commerce, d’Industrie et de services (CCIS) de la région Draâ-Tafilalet à Ouarzazate, la diplomate américaine a salué aussi la communication permanente entre la CCIS et le Consulat général des Etats-Unis à Casablanca en vue de promouvoir les relations économiques et d’affaires entre les deux pays.

Selon un communiqué de la CCIS, Rasamimanana a exprimé, lors d’entretiens avec le président de la Chambre, Mohamed Ansari, “la volonté des services consulaires américains de s’ouvrir sur les différentes régions du Maroc, notamment la région Draâ-Tafilalet, dotée de grandes potentialités naturelles et économiques, qui favorisent des opportunités d’investissement prometteuses pour les deux parties“.

→ Lire aussi : Le Maroc restera pour toujours l’un des meilleurs amis des Etats-Unis

La même source ajoute que ces entretiens, qui se sont déroulés en présence de membres du bureau administratif, des présidents des commissions et des cadres de la Chambre, ont également abordé “les moyens susceptibles d’encourager les échanges commerciaux et les investissements notamment au Royaume, étant donné la dynamique de développement tous azimuts qu’il connait et étant donné aussi qu’il est un partenaire stratégique et une porte d’entrée des investissements au continent africain“.


La rencontre a été l’occasion d’aborder “les moyens à même de consolider les relations économiques et commerciales liant le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique d’une part, et les opérateurs économiques de la région Draâ-Tafilalet et leurs homologues américains d’autre part, dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays et de la mise en œuvre de l’accord de libre-échange liant les deux parties“.

Cette rencontre a offert l’opportunité pour s’entretenir également sur “la programmation de projets de coopération et de partenariat dans des domaines précis tels que le secteur des nouvelles technologies, l’organisation de rencontres sectorielles d’hommes d’affaires des deux parties et l’échange de missions d’hommes d’affaires“.