A LA UNERégionsSanté

Oujda-Angad : Des journées de sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein

Des journées de sensibilisation à l’importance du dépistage précoce du cancer du sein se sont ouvertes, jeudi à Oujda, au profit des femmes âgées de plus de 25 ans au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.

Le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a procédé au lancement de cette initiative, qui se poursuit jusqu’au 30 octobre courant, dans le cadre d’un partenariat entre l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), la direction provinciale de la Santé et l’association «All For One».

Ces journées de sensibilisation portent notamment sur des caravanes médicales placées sous le thème «Je me fais dépister, je protège ma vie», en vue de faire connaitre la méthode correcte de dépistage et les centres médicaux dédiés à cette opération, en plus de la prise en charge des cas diagnostiqués en collaboration avec l’ensemble des intervenants, notamment les associations actives dans ce domaine.

Dans une allocution à cette occasion, M. El Jamai a mis en exergue l’importance cruciale du dépistage précoce du cancer et d’autres maladies, passant en revue également les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre le cancer.

Il a rappelé, à cet égard, la création de 9 centres régionaux de traitement du cancer, dont un à Oujda, en plus de 3 centres régionaux d’oncologie qui sont en cours de création à Béni Mellal, Laâyoune et Oujda, et de 2 autres centres d’oncologie dédiés aux enfants à Fès et Marrakech.

De nombreux centres de référence pour le dépistage précoce du cancer sont en cours de construction, d’équipement ou de mise en service, alors que 4.500 cadres médicaux et paramédicaux ont été formés en matière d’aide à la lutte contre le tabagisme et le dépistage précoce du cancer du sein et du col de l’utérus ainsi que des spécialistes en oncologie, a relevé M. El Jamai.

Par ailleurs, les patients au faible revenu ont pu bénéficier de traitements contre le cancer dans le cadre du programme d’accès aux médicaments, pour une enveloppe qui est passée de 11 millions de dirhams (MDH) en 2009 à 300 MDH actuellement, a-t-il poursuivi.

Le Maroc a ainsi réalisé de grands acquis dans la lutte contre le cancer, avec la prise en charge de 200 mille patients par an, en plus du déploiement des services de dépistage du cancer du sein au profit de plus de 1,6 millions de femmes, soit un taux de couverture dépassant les 32 pc de la population cible des femmes âgées entre 40 et 70 ans, a souligné le wali.

Dans une déclaration à la presse, la cheffe de la division des affaires sociales à la préfecture d’Oujda-Angad, Hafida El Handouz, a indiqué que la tenue de cette rencontre marque le lancement effectif d’une série de caravanes médicales qui concerneront l’ensemble des communes relevant de cette préfecture, avec pour objectif de renforcer la lutte contre cette maladie.

De son côté, la présidente de l’association All For One, Camilia Boumehraz, a fait savoir que plusieurs ateliers de sensibilisation seront organisés au profit des femmes de plus de 25 ans dans l’ensemble des communes de la préfecture, ajoutant que des équipes médicales seront mobilisées dans ce cadre pour accompagner les cas qui seront diagnostiqués et les prendre en charge sur le plan chirurgical, en attendant l’adhésion d’autres associations et instances citoyennes pour contribuer à cet effort sur le plan logistique et fournir les médicaments coûteux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page