ban600

Oujda: Lancement du projet “Kafaat Liljamia” dans la région de l’Oriental

Oujda: Lancement du projet “Kafaat Liljamia” dans la région de l’Oriental

Le projet "Kafaat Liljamia" (Compétences pour tous) a été lancé, mercredi à Oujda, avec pour objectif principal d’appuyer le développement du modèle de gouvernance d'un système de formation professionnelle régional axé sur le marché du travail.

Initié conjointement par le British Council et l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), ce projet sera mis en œuvre sur une période de trois ans (2017-2021) au niveau de deux régions pilotes, à savoir l'Oriental et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Ce projet de développement sera conduit en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le Conseil de la région de l’Oriental.

"Kafaat Lilajamia", qui a été mis en place en août dernier, est soutenu à hauteur de 2,4 millions d'euros par les Fonds de l'Union européenne dans le cadre de son Programme d'appui à la formation professionnelle pour le développement du capital humain au Maroc, doté d'un budget de 60 millions d'euros.

Pour le directeur du Britich Council Maroc, John Mitchell, ce projet a pour objectif principal le développement d’un système de gouvernance de formation professionnelle de qualité, moderne et axé sur le marché du travail au Maroc.

"Notre approche renforce nos actions de coopération bilatérale et nos relations culturelles respectives avec le gouvernement marocain, la société civile et les représentants du secteur privé aux niveaux local, régional et national", a-t-il fait remarquer.

Mettant l'accent sur le développement d'un système de formation professionnelle régional axé sur le marché du travail, Stephan Véran, chef de ce projet, a souligné dans son intervention que le mode de gouvernance régional envisagé doit permettre de mieux prendre en compte les aspirations des jeunes désireux de s'intégrer dans la vie active, et celles du secteur économique en quête d'une main d’œuvre qualifiée et adaptée à ses besoins pour assurer un développement pérenne.

Il a expliqué, dans ce sens, que la mise en œuvre du projet "Kafaat Liljamia" comprend deux axes principaux, dont le premier porte sur l'appui à la coordination entre acteurs régionaux, publics et privés, de la formation professionnelle, en vue de proposer à l'échelle locale une offre de formation de qualité et adaptée aux attentes du marché du travail.

Le deuxième axe, a-t-il poursuivi, porte sur l'octroi d'une subvention de 100.000 à 150.000 euros à des projets pilotes dans les deux régions bénéficiaires, visant à former et à intégrer des groupes de personnes éloignées de l'emploi.

M. Véran a relevé que le projet "Compétences pour tous", placé sous l'égide de la Wilaya, entend renforcer les capacités des acteurs concernés par le dispositif de la formation professionnelle et développer leur collaboration aux niveaux régional et interrégional, de même qu’il prévoit l’essaimage des bonnes pratiques développés dans les deux régions pilotes aux autres régions du Maroc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :