Oujda sous les tons de « A l’angle des possibles »

Regorgeant de trésors cachés et forte d’une histoire millénaire, la capitale de l’Oriental, accueille, du 2 avril au 4 juin 2016, l’exposition « A l’angle des possibles » qui constitue la 6ème édition du festival d’art contemporain Orienta réunissant 35 artistes internationaux.

Elle est conçue comme un cheminement à travers la ville d’Oujda ouvrant de nouveaux passages dans le quotidien de la cité. Un habiter poétique s’organise à partir de fragments de vie partagés, de points de vues sur d’autres cités (Buenos Aires, Casablanca, Le Caire, Taipei), de dispositifs de résistance, de monuments merveilleux et précaires.

Une nouvelle possibilité de voyage s’offre à l’angle d’une rue, dans un patio de bibliothèque, dans un café ou dans les galeries d’un théâtre. Des poèmes viennent se déposer dans des interstices urbains, dans un parcours ponctué de rencontres avec l’art contemporain, l’art naïf ou la poésie. Une invitation au passage et une poétique des rives se développent autour de trois thèmes principaux : l’image double, le seuil et la frontière, le reflet de l’autre.

A l’angle des possibles propose près de 150 œuvres : photographies, peinture, vidéo, performances, installations, dont certaines produites pour l’exposition. L’accès à l’ensemble des lieux et des événements est gratuit.


Une panoplie de toiles peintes par des artistes de renom ornera,  pendant cette période, plusieurs lieux de la ville notamment la galerie Riwaq al Founoun, l’Institut français, la Fondation Moulay Slimane, la galerie du Grand Théâtre Mohammed VI, Dar Sebti, la Villa Verte et bien d’autres endroits qui se verront colorés par les tons des couleurs de ces œuvres d’art.

Articulées donc entre la médina et la ville moderne, les oeuvres de 35 artistes européens et marocains contemporains, réunies à l’occasion de cette exposition, invitent les visiteurs à une promenade philosophique et artistique dans la capitale de l’Oriental.

Cette 6ème édition du festival Orienta est organisée par le Réseau A-48 avec le soutien de l’Agence de l’Oriental, du Ministère de la Culture du Royaume du Maroc, du Conseil de l’Oriental et de la Ville de Lille. Elle s’est élaborée en partenariat, principalement, avec la Direction Régionale du Ministère de la Culture de l’Oriental, Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains à Tourcoing, les Musées de la Ville de Strasbourg et l’Institut français et la Villa Verte.

Le festival Orienta organise chaque année une exposition d’art contemporain à Oujda. Il souhaite ainsi contribuer au développement culturel et artistique du territoire de la région de l’Oriental en inscrivant son projet dans une dynamique locale et régionale mais aussi participative en direction de tous les publics : établissements scolaires et universitaires, structures associatives… tout en cultivant un partenariat national et international sur le plan artistique et institutionnel. La volonté des organisateurs est d’inscrire l’éducation artistique et culturelle au cœur de la société en privilégiant des formes de création nouvelles et de développer des échanges entre artistes et population afin de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.