Ouverture à Alger du procès d’un ancien DG de la Sûreté nationale

Alger

Le procès de l’ex-directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, s’est ouvert mercredi à Alger.

Poursuivi pour “enrichissement illicite” et “détournement de foncier“, M. Hamel est en détention provisoire à la prison d’El-Harrach à Alger depuis le 5 juillet 2019.

Deux de ses fils accusés dans les mêmes affaires sont également incarcérés, alors que son épouse et sa fille ont été placées sous contrôle judiciaire.

L’ex-directeur général de la DGSN a, par ailleurs, été auditionné début mai 2019 dans le cadre d’une affaire de trafic de quelque 700 kilos de cocaïne dans le port d’Oran dans laquelle seraient impliqués de hauts fonctionnaires, magistrats, dirigeants ou généraux influents.

Par ailleurs, les dossiers de six affaires présumées de corruption ont été transmis mercredi par le tribunal d’Alger à la Cour suprême en vue de leur traitement, annonce la télévision publique “ENTV”.


Plusieurs anciens ministres sont mis en cause, dont Chakib Khelil, Noureddine Bouterfa, Djamila Tamazirt, Abdelmalek Sellal et Imene Houda Feraoun.