ban600
credit agricol

Palestine : Les Etats-Unis cessent de financer l’UNRWA Monde

Palestine : Les Etats-Unis cessent de financer l’UNRWA Monde

L'administration de Donald Trump a annoncé vendredi qu'elle cesserait de financer l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

"L'Administration a soigneusement examiné la question et déterminé que les États-Unis ne verseront pas de contributions supplémentaires à l’UNRWA", a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Heather Nauert dans un communiqué.

"Lorsque nous avons fait une contribution américaine de 60 millions de dollars en janvier, nous avions dit clairement que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention de supporter la part très disproportionnée du fardeau des coûts de l'UNRWA, que nous avions pris en charge pendant de nombreuses années", a-t-elle rappelé.

"Les Etats-Unis ne vont plus promettre de financements supplémentaires pour cette opération irrémédiablement biaisée", a souligné la porte-parole, accusant l'UNRWA d'augmenter "sans fin et de manière exponentielle".

→ Lire aussi : Palestine : rentrée scolaire sur fond d’une crise financière menaçant les écoles de l’UNRWA

Outre le déficit budgétaire lui-même et l'incapacité à mobiliser un partage des charges adéquat et approprié, le modèle commercial fondamental et les pratiques fiscales qui ont marqué l'UNRWA pendant des années - liés à la communauté sans cesse croissante de bénéficiaires habilités de l'UNRWA – "sont simplement insoutenables et en crise pendant de nombreuses années", explique la même source.

Se disant "profondément préoccupés par l’impact sur les Palestiniens innocents, en particulier les écoliers, de l’incapacité de l’UNRWA et des principaux membres de la communauté régionale et internationale des donateurs à réformer et redéfinir la façon de faire de l’UNRWA", Washington a affirmé qu’il intensifiera le dialogue avec l’ONU, les gouvernements hôtes et les parties prenantes internationales sur "de nouveaux modèles et de nouvelles approches, qui pourraient inclure une aide bilatérale directe des États-Unis et d’autres partenaires susceptibles".

Cette décision intervient une semaine après la décision américaine d'annuler plus de 200 millions de dollars d'aide bilatérale aux Palestiniens.

La décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Al-Qods comme capitale d'Israël, fin 2017, a marqué une rupture entre les Etats-Unis et les dirigeants palestiniens.

En janvier dernier, Trump avait averti qu’il conditionnerait le versement de l'aide aux Palestiniens à leur retour à la table des négociations.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :