Pandémie: Airbus annonce une perte nette de 1,1 milliards d’euros en 2020

Airbus

Le constructeur aéronautique Airbus a annoncé jeudi une perte nette de 1,1 milliard d’euros en 2020, et une baisse du chiffre d’affaires de 29%, à 49,9 milliards d’euros, dans un contexte de crise économique induite par la pandémie du Covid-19, et qui a lourdement impacté le secteur.

Ce recul reflète le “marché difficile qui impacte l’activité avions commerciaux”, a indiqué le groupe qui s’en sort beaucoup mieux que son concurrent américain Boeing qui a perdu 12 milliards de dollars l’an passé.

Le groupe européen a particulièrement souffert de la chute des commandes d’avions commerciaux générée par la quasi-paralysie du trafic aérien mondial lié à la pandémie.

Airbus n’a enregistré que 268 commandes nettes d’avions commerciaux l’an dernier contre 768 avions en 2019. Ses prises de commandes ont plongé à 33,3 milliards d’euros contre 81,2 milliards un an plus tôt.

Pour 2021, Airbus prévoit de livrer le même nombre d’avions commerciaux qu’en 2020, soit 566.


Airbus a réussi toutefois à dégager un bénéfice opérationnel ajusté de 1,7 milliard d’euros et prévoit 2 milliards pour 2021.

“Les résultats 2020 témoignent de la résilience d’Airbus dans la crise la plus sévère qu’ait connue l’industrie aérospatiale”, estime le président exécutif d’Airbus, Guillaume Faury.

“De nombreuses incertitudes subsistent pour notre industrie en 2021, car la pandémie continue d’impacter nos vies, nos économies et nos sociétés”, a-t-il ajouté.

Le constructeur aéronautique, obligé de réduire ses cadences de production de près de 40%, avait annoncé en juin 2020, la suppression de 15.000 emplois, dont 5.000 en France et 5.100 en Allemagne, sur les 134.000 que comptait alors le groupe.


( Avec MAP )