Pandémie : Des milliers de Britanniques manifestent à Londres pour une levée immédiate du confinement

confinement

Des milliers de Britanniques ont manifesté samedi au centre de Londres pour une levée immédiate des restrictions drastiques liées à la pandémie de coronavirus, au lieu du confinement progressif entamé début d’avril.

Brandissant des pancartes appelant à “la pleine liberté” ainsi qu’à “l’abandon du vaccin et du confinement”, les manifestants ont exprimé également leur opposition à l’utilisation de certificats vaccinaux comme billets d’entrée dans les espaces publics au Royaume Uni.

Baptisée “Unite for Freedom”, cette marche intervient au moment où la capitale britannique a commencé à alléger les restrictions draconiennes imposées dans le pays depuis fin décembre, après une nette amélioration de la situation sanitaire.

“Aujourd’hui, nous marchons pour notre liberté médicale”, lit-on sur la page Facebook des organisateurs de la marche, qui estiment que l’adoption de passeports ou de certificats médicaux va à “l’encontre de l’éthique médicale et des droits humains”.

Depuis le 12 avril, tous les commerces non essentiels, les cafés, pubs et restaurants avec terrasses ainsi que les salons de coiffure et salles de sport ont rouvert leurs portes en Angleterre.


L’usage d’un passeport vaccinal pour pouvoir se rendre dans les cafés et les restaurants à été exclu auparavant par le Premier ministre Boris Johnson, au motif que cela pourrait être “discriminatoire” envers les personnes qui ne peuvent pas recevoir un vaccin contre Covid-19 pour des raisons médicales.

Mais l’instauration d’un certificat sanitaire, qui indiquerait si une personne est vaccinée, testée négative au virus ou avait développé une immunité naturelle est envisageable.

Ce certificat fera l’objet d’essais pilotes lors d’événements de masse prévus en mois de mai, comme les Brit Awards. Il ne sera toutefois pas exigé dans les transports publics et les magasins.

( Avec MAP )