Parlement européen: le groupe d’amitié UE-Maroc s’active en faveur des prochains accords

UE-Maroc

Le groupe d’amitié UE-Maroc continuera la mobilisation en vue des prochaines échéances du partenariat bilatéral, a indiqué, mardi, l’eurodéputé Gilles Pargneaux qui préside ce groupe d’amitié au niveau du Parlement européen.

«Le groupe d’amitié UE-Maroc continuera son travail de conviction au sein du Parlement européen» en faveur de l’adoption en plénière des accords agricole et de pêche, a affirmé M. Pargneaux dans un communiqué en réaction à l’approbation, lundi soir, de l’accord agricole par la commission du commerce international du Parlement européen. «Nous le faisons pour accompagner les populations du Sahara, que l’on soit à Boujdour, à Smara, à Laâyoune ou à Dakhla, qui, non seulement, ont bénéficié de 40 ans d’investissements importants de la part du Maroc, mais qui sont aussi les premiers bénéficiaires, les premiers gagnants, d’une exonération des droits de douanes sur leurs exportations et seront les premiers gagnants d’un accord », a ajouté l’eurodéputé français.

→ Lire aussi : Le Parlement européen salue l’adoption à Marrakech du Pacte mondial sur les migrations

«Trois commissions parlementaires avaient déjà donné leur avis positif pour cet accord, la commission de l’agriculture, celle de la pêche et celle des affaires étrangères. Ce vote de la commission du commerce international, responsable au fond de ce texte, est donc une étape supplémentaire importante, avant la plénière de janvier 2019 qui devrait confirmer, définitivement, ces différents votes », a-t-il expliqué, notant que «le groupe d’amitié UE-Maroc a joué un rôle clé dans la réussite de ces votes, notamment en ce qui concerne la définition du bénéfice économique apporté par cet accord aux populations locales du sahara ou bien sur la question du consentement des populations à accepter l’accord agricole».

Derrière le vote de ce texte, a rappelé le député européen, c’est aussi l’accord de pêche qui est en jeu, relevant que la volonté qui anime le groupe d’amitié UE-Maroc c’est de rapprocher les points de vue dans l’intérêt à la fois de l’Europe et du Maroc.