Le partenariat douanier Maroc-Niger bientôt renforcé par un nouvel accord

Le partenariat entre les administrations douanières du Maroc et du Niger sera bientôt renforcé par un nouvel accord, a annoncé mardi l’Administration des Douanes et Impôts indirects (ADII).

Dans un communiqué transmis mardi à la MAP à l’issue d’une rencontre tenue lundi entre le directeur général de l’ADII et une délégation nigérienne de haut niveau conduite par le ministre des Affaires étrangères, Ibrahim Yacoubou, l’ADII indique qu’au terme des échanges, il a été convenu que la partie marocaine soumette, dans les prochains jours, à la partie nigérienne un projet d’accord douanier pour encadrer le partenariat entre les administrations douanières des deux pays.

Effectuée en marge des travaux de la 4ème Haute commission mixte Maroc-Niger, qui se tient à Rabat (25-26 courant), cette rencontre a permis d’examiner les possibilités d’accompagner, sur le plan douanier, la dynamique de coopération mise en place entre les deux pays depuis une cinquantaine d’années déjà, fait savoir le communiqué.

Au cours des discussions, M. Yacoubou a mis l’accent sur l’opportunité de développer davantage la coopération douanière, notamment, le renforcement des capacités par la formation, l’informatisation des procédures douanières et le contrôle, relève la même source. La délégation nigérienne a expliqué que la modernisation des procédures douanières peut contribuer efficacement à faciliter les échanges commerciaux, optimiser le contrôle douanier et partant améliorer le rendement fiscal pour financer le développement au Niger.


De son côté, le DG de l’ADII a fait savoir que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ne ménagera aucun effort pour accompagner le développement en Afrique. A ce titre, il a exprimé l’entière disposition de l’ADII à partager son expérience avec son homologue nigérienne et à dépêcher ses experts sur place dans le cadre d’une action de proximité. Outre l’informatisation des procédures et la formation, il a été proposé de mettre à profit l’expérience marocaine dans le domaine du contrôle de la valeur, de la coopération douane-administration fiscale et de la gestion stratégique.

La Douane marocaine accompagne, depuis quelques années, plusieurs pays d’Afrique dans différents domaines et particulièrement dans le domaine de la formation. L’Institut de formation douanière de Casablanca a formé à ce jour 932 fonctionnaires des douanes venant de 21 pays partenaires, dont 67 douaniers nigériens, rappelle la même source.