Participation de 40 pays à la Conférence Ministérielle de Soutien à l’Initiative d’Autonomie sous la Souveraineté du Maroc

Un total de 40 pays ont pris part à la Conférence Ministérielle de Soutien à l’Initiative d’Autonomie sous la Souveraineté du Maroc, organisée virtuellement vendredi à l’invitation du Royaume du Maroc et des États-Unis d’Amérique.

Outre le Maroc, il s’agit de la Zambie, du Gabon, de la Guinée, des Comores, de la Gambie, de la Guinée-Bissau, de la Guinée Équatoriale, du Malawi, du Togo, du Liberia, de Sao Tomé-et-Principe, du Bénin, du Bahreïn, des Émirats arabes unis, de Sainte-Lucie, d’Antigua-et-Barbuda, Haïti, du Guatemala et de la République Dominicaine.

La Barbade, la Jamaïque, les Maldives, le Salvador, le Sénégal, le Qatar, l’Arabie saoudite, la Côte d’ivoire, Djibouti, Eswatini, la République démocratique du Congo, la Jordanie, Oman, la France, l’Égypte, La Papouasie-Nouvelle-Guinée, Les Tonga, le Koweït, le Yémen et le Burkina Faso ont également pris part à cette rencontre.

La majorité des participants à cette Conférence ont exprimé leur appui fort à l’Initiative marocaine d’autonomie comme seule base pour une solution juste et durable au conflit régional du Sahara.


Les participants se sont engagés à continuer à plaider en faveur d’une solution se basant uniquement sur l’Initiative marocaine d’Autonomie pour la résolution du conflit du Sahara, selon la Synthèse des Présidents rendue publique à l’issue de la Conférence.

Représentant 40 pays dont 27 étaient représentés à un niveau ministériel, les participants ont également salué les projets de développement lancés dans la région, notamment dans le cadre du “Nouveau Modèle de Développement des Provinces du Sud”.

Avec MAP