ban600

Paul Kagame appelle ses pairs à donner à leurs peuples l’avenir qu’ils méritent

Paul Kagame appelle ses pairs à donner à leurs peuples l’avenir qu’ils méritent

Le président de l’Union africaine Paul Kagame, président de la République du Rwanda, a appelé, samedi à Addis-Abeba, les dirigeants africains à renforcer davantage l’Afrique et donner à leurs peuples l’avenir qu’ils méritent.

Le président Kagame qui intervenait à l’ouverture du 11eme sommet extraordinaire sur la réforme institutionnelle de l’Union, a relevé qu’il y a encore du travail important à faire notamment au niveau de la Commission de l’Union pour la rendre plus efficace. “ceci est au cœur même de la décision des réformes”, a-t-il dit.

«Nous n’aurions pas atteint ce stade sans une collaboration et des consultations approfondies entre le Conseil exécutif et la Commission de l’Union, avec l’appui exceptionnel du Comité des représentants permanents», a relevé M. Kagame qui évoquait les réformes en cours.

Le président de l’Union africaine a, par ailleurs, remercié les Etats africains pour leur soutien indéfectible suite à la victoire la candidate de l’Afrique à la tête de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo.

«Cela atteste encore une fois que lorsque nous sommes unis, rien n’est impossible pour l’Afrique », a souligné le président Kagame.

→Lire aussi: Le Maroc adhère à la réforme institutionnelle de l’Union Africaine

Le président de l’UA s’est également félicité de la levée des sanctions contre l’Erythrée par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette action contribuera au processus de normalisation en cours dans la Corne de l’Afrique, a-t-il ajouté.

Ce sommet extraordinaire se penchera sur les recommandations du Conseil exécutif sur le processus de la réforme institutionnelle de l’UA, l’état des lieux de la réforme institutionnelle de l’Union et la réforme de la Commission de l’UA.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement vont également examiner les propositions relatives au processus de la réforme institutionnelle de l’UA, entre autres, la structure et les portefeuilles de l’instance dirigeante de la Commission, la sélection des hauts dirigeants de la Commission, la cessation des fonctions des membres de la Commission et les reformes administrative et financière y compris la question de la gestion de la performance.

A l’ordre du jour figurent aussi l’examen du mandat de l’agence de développement l’UA (AUDA), le mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), le barème des contributions et le renforcement du régime des sanctions de l’Union africaine pour non-paiement des contributions, la répartition du travail entre l’union africaine, les Communautés économiques régionales et les mécanismes régionaux, les Etats membres et les Institutions continentales.

Le sommet va en outre procéder à l’examen du rapport du président du Conseil exécutif sur les conclusions de la 19eme session extraordinaire du Conseil élargi aux ministres chargés des questions ACP et de l’Union européenne et l’examen et l’adoption des projets de décisions de la 11eme session extraordinaire de la conférence.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :