Pays-Bas : la loi interdisant le voile intégral entre en vigueur en 2019

le voile

Le port du voile intégral dans des lieux publics comme les administrations, les écoles, les hôpitaux et les transports publics ne sera plus autorisée au Pays-Bas. La loi interdisant le port de ce voile devrait entrer en vigueur dès 2019. La mairie d’Amsterdam s’y oppose.

Le port du voile intégral suscite de nouveau la polémique aux Pays-Bas.  A l’approche de l’entrée en vigueur de la loi interdisant le port de ce voile dans l’espace public, prévue en 2019, la mairie d’Amsterdam remet sur la table cette épineuse question.

Femke Halsema, maire d’Amsterdam, a affirmé que « la première ville du pays n’appliquerait sans doute pas la nouvelle réglementation », rapporte le monde.fr.

La députée, dirigeante du parti écologiste GroenLinks, justifie sa décision par le fait « qu’elle avait d’autres priorités en matière de sécurité ». Pour Femke Halsema, « le principe d’une interdiction cadre mal avec la mentalité d’une ville par essence tolérante », rapporte le monde.fr

Ce texte de loi, voté en juin 2018 par le Sénat, interdit la burqa ou le niqab ou tout vêtement susceptible de dissimuler le visage. Toute infraction sera passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 410 euros. L’interdiction s’applique aussi aux casques de moto et aux masques de ski. A noter que cette nouvelle loi ne s’applique pas dans la rue.


→ Lire aussi : La Cour du Québec ne peut interdire le hijab en salle d’audience

Les déclarations de la maire d’Amsterdam suscitent de nouveau le débat sur la nécessité ou non d’interdire le port du voile intégral dans le pays. D’autant plus que cette interdiction ne concernera que d’une minorité dans le pays. Près de 400 femmes musulmanes sont visées par cette interdiction, selon le gouvernement.

Le texte de loi sera-t-il donc appliqué ? Le débat est rouvert. « Les sociétés de tramways, bus et trains estiment qu’après l’intervention de la maire d’Amsterdam, aucun contrôleur ou conducteur n’osera interpeller une femme portant un voile intégral », souligne le monde.fr, citant le quotidien néerlandais AD.

L’application de cette nouvelle loi ne sera pas chose facile.  La ministre chargée de son application est Kajsa Ollongren, appartenant au parti D66 (centristes réformateurs), qui s’oppose à cette loi. Pour rappel, ce nouveau texte de loi a été proposé par le député d’extrême droite Geert Wilders.


A noter que plusieurs pays européens ont instauré une loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public à savoir la France, la Belgique, l’Espagne, l’Autriche, la Suisse ou encore le Danemark.