Pékin ordonne la fermeture d’un consulat américain sur son territoire

Pékin

Le ministère chinois des Affaires étrangères a ordonné vendredi la fermeture d’un consulat américain sur son territoire, comme mesure de réciprocité contre la décision de Washington de fermer le consulat de Chine à Houston sur des accusations d’espionnage.

« Les Américains vont devoir fermer leur représentation diplomatique dans la grande ville de Chengdu (sud-ouest) », a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères.

Un communiqué du ministère souligne que cette décision constitue “une réponse légitime et nécessaire aux mesures déraisonnables des Etats-Unis”, sans préciser s’il avait des accusations spécifiques contre le consulat américain à Chengdu.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré jeudi que le consulat de Chine à Houston était une plaque tournante de l’espionnage” chinois et “du vol de propriété intellectuelle” américaine.

La diplomatie chinoise n’a pas précisé non plus dans quel délai le consulat devrait fermer ses portes. Dans le cas de Houston, l’administration Trump n’a donné que 72 heures aux diplomates chinois pour plier bagage.


Pékin avait d’ores et déjà annoncé des représailles contre la fermeture de son consulat dans la grande ville du Texas (sud).