Les percepteurs relevant de la TGR chargés de recouvrer la taxe locale sur le permis de conduire à partir du 1er janvier 2017

Les besoins prévisionnels du Trésor varient entre 6 et 6,5 MMDH pour mai 2018

Les percepteurs relevant de la Trésorerie générale du Royaume (TGR) seront chargés de recouvrer, à compter du 1er janvier 2017, la taxe locale sur le permis de conduire, d’un montant de 150 dirhams, due par toute personne ayant obtenu un permis de conduire ou procédé à l’extension de ce permis à une autre catégorie, a annoncé, jeudi, le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique.

Il a également été décidé, en coordination avec les services ministériels concernés, de charger les percepteurs relevant de la TGR de recouvrer, à compter de la même date, les sommes dues à l’Etat lors de la préparation du dossier d’obtention du permis de conduire ou de son extension à une autre catégorie, ajoute le ministère dans un communiqué. Cette mesure permettra d’accélérer l’exploitation et le traitement des dossiers des usagers, en tant que clients du service public, et leur permettra d’éviter de se rendre plusieurs fois aux services administratifs concernés, précise la même source, appelant les citoyens concernés à s’acquitter de cette taxe auprès des services compétents relevant de la TGR à partir de la date précitée. Selon le ministère, cette mesure s’inscrit dans le cadre du soutien de l’administration électronique, l’amélioration de la gestion publique et la simplification des procédures administratives en vue de rehausser la qualité des prestations offertes aux usagers.