Performance logistique: L’Algérie rétrogradée à la 117ème place mondiale

Abdelaziz Bouteflika

L’Algérie a été rétrogradée à la 117ème place mondiale, sur 168 pays, en matière de performance logistique, avec un indice de 2,45, révèle jeudi la Banque mondiale dans son rapport intitulé “Indice de performance logistique“.

Le rapport “Connecting to Compete” a pour objectif d’aider les pays à évaluer leurs avancées sur le plan de la logistique commerciale sur la base de critères clés, dont la compétence logistique, la qualité de l’infrastructure des échanges, le coût des expéditions internationales et le respect des délais de livraison, souligne la Banque mondiale.

L’Algérie occupait le 75ème rang en 2016, avec un score de 2,77 points, et la 96ème place en 2014, avec un indice de 2,65, selon ledit rapport publié tous les deux ans depuis 2007.

Le document, qui s’appuie sur des mesures qualitatives et quantitatives pour comparer la performance des pays, est rédigé sur la base d’enquêtes menées auprès de plus d’un millier de responsables d’entreprises internationales de logistique à travers 132 pays.

Il évalue l’efficacité du processus de dédouanement (rapidité, simplicité et prévisibilité des formalités) par les organismes de contrôle des frontières, y compris les douanes, la qualité des infrastructures liées au commerce et aux transports, la facilité à organiser des envois à des prix concurrentiels, la compétence et la qualité des services logistiques, la capacité à suivre et à retracer les envois et enfin la rapidité des livraisons dans les délais prévus.


Grâce au rapport “Connecting to Compete” et à son indice de performance logistique, les pouvoirs publics peuvent mieux analyser la relation entre la logistique, le commerce et la croissance et prendre des mesures adaptées, a déclaré Christina Wiederer, économiste du groupe de la Banque mondiale, et coauteur du rapport.

→ Lire aussi : Algérie: un parti avertit sur les développements dangereux que connaît la scène politique