le Pérou et le Maroc explorent les voies pour davantage de rapprochement

L’ambassadeur du Pérou au Maroc, M. Carlos Rafael Polo Castaneda, a souligné que Lima et Rabat explorent constamment les voies pour renforcer davantage leur rapprochement et leur coopération dans plusieurs domaines.

Forts d’une amitié datant de plus de 50 ans, le Pérou et le Maroc entretiennent des relations “excellentes” et sont animés d’une ferme volonté d’aller de l’avant dans leur partenariat pour englober divers champs d’activité, a affirmé M. Castaneda dans une déclaration à la MAP à l’occasion de l’ouverture, lundi soir à Rabat, de la troisième édition du Festival de Gastronomie Péruvienne (11-14 décembre).

Malgré la distance géographique, les deux pays ne cessent d’œuvrer conjointement pour intensifier leurs contacts et leurs consultations sur différents sujets, a-t-il fait savoir, se félicitant de la convergence des vues entre Lima et Rabat dans les forums internationaux sur plusieurs questions, notamment la promotion de la démocratie, le développement social et la préservation de l’environnement.

Par ailleurs, le diplomate péruvien a mis l’accent sur la nécessité de développer les liens commerciaux et de s’ouvrir sur d’autres marchés, d’autant plus que le Maroc représente une “porte très importante” et un “pont indispensable” de l’Amérique Latine vers l’Afrique.


Dans ce contexte, le diplomate a mis en exergue le “leadership du Maroc en Afrique” et les efforts déployés par le Royaume en faveur du développement et du progrès de ce continent qui dispose, dit-il, d’un énorme potentiel de croissance.

L’inauguration de cette troisième édition du festival gastronomique péruvien a eu lieu en présence d’invités et de personnalités marocains et étrangers, des milieux politique, diplomatique, des affaires, des médias et de la gastronomie.

Cette manifestation envisage d’avoir le même succès enregistré lors des deux premières éditions (2015 et 2016) qui avaient atteint plus de 1.000 convives.