Peste porcine: un cochon testé positif près de Taiwan

cochon
cochon

Un cochon contaminé par la peste porcine africaine (PPA), a été découvert flottant près d’une île Taïwanaise, a annoncé l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO),dans un rapport illustrant l’aggravation de l’épizootie en Chine.

Le cadavre du cochon qui avait été testé positif au virus, a été découvert le 6 novembre à proximité de l’île de Xiaojinmen, un territoire tout proche de la Chine, a rapporté l’Organisation onusienne.

Ce territoire revendiqué par Pékin, a jusqu’à présent échappé à l’épizootie qui frappe de nombreux pays asiatiques.

Des analyses ont révélé que l’animal était porteur de la même souche de la peste porcine que celle qui fait des ravages en Chine depuis l’an dernier.

La Chine a signalé son premier cas en août 2018 dans la province du Liaoning (nord-est) et des foyers ont été par la suite signalés dans plusieurs autres régions.


Les autorités chinoises avaient lancé une vaste opération d’abattage des porcs touchés depuis l’apparition du virus en août 2018. Plus de 160 cas de peste porcine ont été enregistrés en Chine, touchant désormais toutes les provinces et régions du pays.

La vaste province du Yunnan, frontalière du Vietnam et de la Birmanie, est la dernière à avoir été touchée, a indiqué la FAO dans son rapport daté de jeudi. Par ailleurs, un véhicule transportant illégalement des porcelets contaminés avait été intercepté, ce mois, sur une route de la municipalité de Chongqing (sud-ouest),a révélé le même rapport.

La Chine pourrait perdre 200 millions d’animaux du fait de l’épizootie, estime un rapport de la banque Rabobank. La maladie ne touche pas les humains, mais elle est mortelle pour les porcs. Il n’existe actuellement aucun traitement.