Pétrole et gaz : opération séduction de l’ONHYM à Marrakech

ONHYM

Par Khadija Skalli

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) organise les 6 et 7 février à Marrakech le 2ème sommet marocain du pétrole et du gaz. L’occasion de discuter de l’exploration pétrolière et gazière au Maroc et des opportunités d’investissement.

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) organise les 6 et 7 février à Marrakech le 2ème sommet marocain du pétrole et du gaz.  A l’ordre du jour de cet événement, organisé en collaboration avec IN-VR Oil & Gas, figurent un exposé de l’ONHYM sur l’exploration pétrolière et gazière au Maroc ainsi que des présentations sur le potentiel onshore et offshore de la façade atlantique et de la Méditerranée.

Cette manifestation sera également l’occasion de discuter des opportunités d’investissement, ainsi que des enjeux énergétiques africains. Des experts de l’industrie pétrolière animeront une table ronde sur « les défis et opportunités d’exploration au Maroc ».


Au menu de ces deux jours, figure également une présentation sur les récentes découvertes de SDX au Maroc. Sans oublier la découverte importante et récente de gaz par Sound Energy dans la région de l’Oriental, à Tendrara. Sound Energy a annoncé au début du mois de janvier la découverte de nouvelles traces de gaz dans le puits TE-10 dans le permis de Tendrara. La production de gaz de ce site débutera dès 2021.

→ Lire aussi : Gazoduc Maroc-Nigeria : Penspen sélectionné pour réaliser la 1ère phase du FEED

Pour rappel, la société britannique a obtenu en septembre dernier l’autorisation du ministère de l’Energie et des Mines pour la production du gaz.


Ce sommet, d’envergure internationale, consacrera aussi un exposé sur le très attendu gazoduc de 5 660 km Nigeria-Maroc. Prendront part à cette manifestation des ministres, des représentants de plusieurs pays africains, des  experts de l’industrie pétrolière et gazière ainsi que des partenaires de l’Office.

Le Maroc est considéré comme l’une des régions d’exploration pétrolière et gazière les plus importantes d’Afrique. Il jouit d’une géologie favorable avec une prospectivité prometteuse, de conditions légales et fiscales attrayantes et d’une infrastructure solide. Le Royaume demeure ainsi une destination de choix pour l’investissement en exploration pétrolière et gazière.  L’ONHYM se mobilise pour attirer de nouvelles compagnies.

Le nombre total de partenaires s’élève à 13 pour la recherche des hydrocarbures, selon l’ONHYM.


En 2018, le montant des investissements en exploration pétrolière est de 1 milliard 411 millions de DH pour les partenaires et de 30,51 millions de DH pour l’ONHYM.