Le peuple marocain commémore dans la piété et le recueillement le 18ème anniversaire de la disparition de feu SM Hassan II, père du Maroc moderne

Le peuple marocain commémore, dimanche 9 Rabia II, le 18ème anniversaire de la disparition de feu SM Hassan II, une occasion de rendre un vibrant hommage à un génie hors pair et à un dirigeant exceptionnel, qui a su, avec détermination et clairvoyance, conduire le Maroc sur la voie du développement et de la modernité.

En commémorant cet anniversaire, les Marocains célèbrent la mémoire d’un Roi qui a marqué de son empreinte l’histoire moderne du Royaume, et qui a su, avec une foi inébranlable et une détermination sans faille, tourner le Royaume vers l’avenir dès l’aube de l’indépendance.

Leader charismatique, homme de dialogue et fervent partisan de la paix dans le monde, feu SM Hassan II a initié le processus de développement socio-économique du Royaume dès l’aube de son indépendance à travers le lancement de chantiers d’envergure et de grandes réformes.

Sous Son règne, le regretté Souverain a fait du Maroc un chantier à ciel ouvert où de grandes transformations et de réformes ont été opérées permettant au Royaume de se forger une place de choix dans son entourage euro-africain et arabo-musulman.


En effet, avec feu SM Hassan II, le peuple marocain, fort de son glorieux passé, s’est investi dans l’effort national pour bâtir un Maroc libre et prospère.

Au plan politique, feu SM Hassan II a opté pour un projet de société démocratique et pluraliste avec l’implication de toutes les forces vives de la nation marocaine à un moment où plusieurs pays de par le monde mettaient en place les jalons de systèmes politiques totalitaires de parti unique.

Le regretté Souverain a su ainsi conduire avec génie et clairvoyance le Maroc sur la voie du parachèvement de son intégrité territoriale, à travers notamment une épopée inédite, à savoir la Marche verte, qui a permis au Royaume de récupérer ses provinces du Sud.

Les réalisations accomplies par le Maroc dans plusieurs domaines et les chantiers d’édification et de développement sont autant d’exemples des progrès prodigieux enregistrés par le Maroc qui a su conforter les orientations basées sur la démocratie, le pluralisme politique et le libéralisme économique.


Dans le domaine économique, le regretté Souverain a mis le Maroc sur les rails de l’économie du marché en variant ses partenaires et en consolidant des relations avec ses voisins les plus immédiats, notamment l’Union européenne, à un moment où d’autres pays de la région ont opté par des systèmes économiques protectionnistes.

Au plan extérieur, le regretté Souverain a marqué de son empreinte la scène internationale et diplomatique à travers une politique de bon voisinage et de non ingérence dans les affaires intérieures des Etats et en entretenant des relations privilégiées avec plusieurs capitales influentes auprès desquelles Feu SM Hassan II n’a eu de cesse de plaider pour les causes arabes, musulmanes et africaines.

Ainsi, le regretté Souverain a, de tout temps, soutenu la cause palestinienne et fourni de grands efforts pour la résolution du conflit israélo-palestinien, en convoquant un sommet arabe en 1974 qui a reconnu, pour la première fois dans l’histoire, l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) et un sommet islamique extraordinaire, suite à l’incendie de la mosquée Al Aqsa.

Sur le continent africain, Feu SM Hassan II a été l’un des architectes de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et de l’organisation de l’Unité africaine, entre autres initiatives.


La célébration de cet anniversaire est aussi l’occasion pour le peuple marocain de réitérer son attachement indéfectible au glorieux Trône alaouite sous la direction éclairée de SM le Roi Mohammed VI.