AccueilA LA UNEPiratage massif des sites internet en 2016

Piratage massif des sites internet en 2016

Google a peint un sombre tableau des tendances en matière de cyber-sécurité, lundi, en affirmant que le nombre des sites Web piratés a augmenté de 32%, l’an dernier.

“Nous ne nous attendons pas à un ralentissement. Comme les pirates informatiques deviennent plus agressifs et que de plus en plus de sites deviennent obsolètes, les pirates continueront à capitaliser en infectant davantage de sites”, a déclaré Google sur son blog.

Toujours selon le blog, plus de six administrateurs web sur dix n’ont, cependant, jamais reçu une notification de la part de Google concernant leurs propriétés infectées, étant donné que leurs sites web n’avaient pas été enregistrés avec l’option ‘’Search Console’’ de Google. Il s’agitd’un service gratuit destiné aux administrateurs de sites, aux développeurs Web et d’applications, aux spécialistes du référencement (SEO) ou du marketing pour contrôler et maintenir la présence de leurs sites dans les résultats de recherche Google.

Certains hackers de sites internet suivent souvent des schémas identiques. Certains glissent des textes en langage incompréhensible dans une page, tandis que d’autres publient des textes japonais avec des liens menant à des sites commercialisant de la fausse marchandise. “Le comportement des pirates est en constante évolution. La recherche nous permet de rester à jour et de combattre les dernières tendances”, a déclaré Google.

Le géant d’internet qui introduit des avertissements de sécurité quand il détecte les sites piratés, déclare que la plupart des utilisateurs avisés pouvaient, éventuellement, nettoyer leurs pages web, mais il en demeure que 61 % des sites ne sont pas notifiés et ne sont pas vérifiés par Google.

“Comme toujours, il est préférable d’adopter une approche préventive et de sécuriser votre site plutôt que de traiter les conséquences”, déclare Google dans son blog, rappelant qu’une chaîne est aussi forte que son maillon le plus faible.

Cette nouvelle coïncide avec les préoccupations grandissantes au sujet de la cyber-sécurité à la suite de piratages massifs affectant Yahoo, les principales entreprises de e-commerce et le gouvernement américain.

 

Chaouki Oulkhir

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :