ban600

Plaidoyer pour la prise en compte de la notion de promotion de la santé dans le concept de développement durable

Plaidoyer pour la prise en compte de la notion de promotion de la santé dans le concept de développement durable

Les participants à la 8è édition de "Women’s Tribune" ont plaidé samedi, à Essaouira, pour la prise en compte de la notion de la promotion de la santé dans le concept de développement durable.

"La notion de santé n’est pas encore suffisamment prise en compte dans le concept de développement durable à l’échelle planétaire", d’où l’impératif d’œuvrer dans ce sens, ont-ils convenu d'ajouter dans le cadre d’une plénière sous le thème "consommer en conscience : soigner la terre c’est soigner l’homme".

Les intervenants ont reconnu que la santé n’est pas encore inscrite dans l’ordre des préoccupations en rapport avec le développement durable, notamment dans les pays en développement. Relevant que la promotion de la santé passe tout d’abord et avant tout par les mères, les participants ont fait remarquer que la planète évolue par les femmes car, la transmission des valeurs de génération en génération passe par la gent féminine.

>>Lire aussi: Programme Eco-écoles : fer de lance de l’action de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement

Par ailleurs, les participants à cette plénière ont appelé à changer d’habitudes de consommation et à éviter les mauvais comportements alimentaires. La deuxième plénière tenue sous le thème "financer en conscience", a offert l’occasion aux panélistes de souligner la nécessité pour le secteur financier de s’impliquer davantage dans le financement de l’économie verte et de la transition énergétique.

Ils ont noté en ce sens que "les Etats ont, d’une certaine manière, marginalisé l’humain au détriment du développement économique et financier, ce qui a abouti à un échec cuisant". Sur un autre registre, ils ont fait remarquer que le digital a complètement transformé la vie des gens et personne ne dispose actuellement, des moyens d’arrêter le cours des choses.

Initiée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi par l’association Women’s Tribune, cette conférence (16 au 18 mars courant) se veut un véritable espace de croisement de regards et d’idées, d’expression et de réflexion autour de thèmes spécifiques où se conjuguent savoirs, expériences et pratiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :