“Plusieurs” employés de l’ONU blessés dans les explosions survenues au Liban

employés

“Plusieurs” employés des Nations-Unies en poste au Liban ont été blessés dans les explosions survenues mardi dans le port de Beyrouth, qui ont fait au moins 73 morts et 3.700 blessés, a indiqué l’ONU.

“Le Secrétaire général de l’ONU exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement libanais, à la suite des horribles explosions à Beyrouth (…). Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés, y compris à plusieurs membres du personnel des Nations-Unies travaillant au Liban”, a indiqué son porte-parole à New York.

L’Organisation des Nations-Unies reste “déterminée à soutenir le Liban en cette période difficile et contribue activement à la réponse à cet incident”, a-t-il assuré dans un communiqué.

Selon le Premier ministre libanais, Hassan Diab, environ 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées dans l’entrepôt du port de Beyrouth qui a explosé mardi.

“Il est inadmissible qu’une cargaison de nitrate d’ammonium, estimée à 2.750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution”, a-t-il déclaré devant le Conseil supérieur de défense qui a tenu une réunion d’urgence.


Le nitrate d’ammonium est un engrais chimique et également composant d’explosifs.