A LA UNE

Policiers assassinés: dix millions d’euros pour sécuriser les commissariats

Une enveloppe de dix millions d’euros sera débloquée pour renforcer la sécurité des commissariats de police en France, après le meurtre de deux policiers ces derniers jours à Avignon et Rambouillet, a indiqué vendredi le premier ministre Jean Castex.

Notamment suite au drame de Rambouillet, j’ai décidé de dégager immédiatement une enveloppe de 10 millions d’euros pour renforcer la sécurité des commissariats de police“, déclaré le chef du gouvernement lors d’une visite dans le commissariat de Sarcelles, en île de France, au cours de laquelle il a rendu hommage au policier tué par balles mercredi à Avignon.

Ces fonds serviront à “renforcer la sécurité des commissariats de police” face à “l’impérieuse nécessité de protéger celles et ceux qui nous protègent“, a relevé M. Castex, dont les propos ont été rapportés par les médias de l’hexagone.

→ Lire aussi : FRANCE : UN POLICIER TUÉ PAR BALLE LORS D’UNE OPÉRATION ANTIDROGUE

Cela passe “aussi par l’adaptation des formations initiales et continues, l’amélioration de la réponse pénale en cas de violences à l’encontre des policiers et des gendarmes, comme par la sécurisation des locaux de nos forces de sécurité intérieure“, a précisé M. Castex, rappelant que sept policiers sont morts “en mission” en 2020.

Il a en outre fait savoir que la généralisation des caméras-piétons individuelles sera mise en œuvre “cet été“, mettant en avant les efforts du gouvernement pour soutenir les forces de l’ordre au plan national.

La loi Sécurité globale qui sera prochainement promulguée viendra renforcer l’arsenal juridique à votre disposition et élargir par ailleurs les conditions d’intervention des polices municipales“, a-t-il indiqué.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page