Port de masque: Des amendes pour les contrevenants au Québec

masque

L’exécutif québécois a annoncé jeudi son intention d’imposer, à compter de samedi, des amendes aux personnes qui refusent de porter le masque dans les lieux publics.

“C’est le temps de sévir”, a déclaré le Premier ministre François Legault lors d’une conférence de presse.

Il a indiqué qu’à compter de samedi, les citoyens qui ne respectent pas les consignes seront exposés à des amendes. “Soyons clairs : on parle surtout des masques”, a-t-il précisé.

La décision sera appliquée sur tout le territoire du Québec, a fait savoir le Premier ministre, ajoutant que les services policiers seront invités à se concentrer en priorité dans les zones jaunes (préalerte).

Il a aussi dénoncé “une petite minorité de gens irresponsables” qui ignorent les consignes sanitaires, mettant à risque notamment la santé des personnes âgées, plus vulnérables à la maladie, mais aussi l’ensemble du réseau de la santé.


L’obligation de porter le masque dans les lieux publics au Québec rencontre toujours de la résistance, alors que des manifestations antimasques ont été organisées par des milliers de personnes qui revendiquent “leur liberté de choisir” et dénoncent l’imposition du port du couvre-visage dans les écoles.

Le gouvernement du Québec a pour sa part déploré “un relâchement général” dans le combat contre la pandémie de Covid-19 au moment où les cas d’infections tendent à la hausse depuis quelques semaines.

Les plus récentes données sur l’évolution de la Covid-19 dans la province francophone font état de 188 nouveaux cas, portant le nombre total de personnes infectées à 64 244 depuis le début de la pandémie, en mars.