Portraits marocains : Vingt ans de règne de Mohammed VI, de Sébastien Boussois

Depuis 1999, le Maroc a beaucoup évolué politiquement et socialement, et ce, bien avant les révoltes arabes qui ont eu lieu à partir de 2011. Cet ouvrage est avant tout un hommage au « Maghrib » (al maghrib), le couchant, et qui désigne le pays en arabe.

Ancré dans l’histoire et tourné vers le futur, le Maroc fait partie de ces pays attachés à sa monarchie et qui aspire aussi à un changement en profondeur et en douceur.

Arrivé au pouvoir en 1999 après la mort de son père Hassan II, Mohammed VI, le nouveau monarque un temps appelé « roi des pauvres », a entamé une série de grands chantiers dès son accession au trône. Après vingt ans de règne, il fait face à de nouveaux défis politiques, sociaux et culturels d’ordre régional et national, dans un contexte géopolitique extrêmement tendu.

→ Lire aussi : Livre : “Abdallah Ibrahim, l’histoire des rendez-vous manqués” de Zakya Daoud

Ce livre donne la parole à ces Marocains, entre espoir et parfois déceptions, qui souhaitent accompagner leur pays au mieux dans ce changement en profondeur mais surtout en douceur.


Sébastien Boussois est docteur en sciences politiques, chercheur associé à l’ULB (Université Libre de Bruxelles), à l’UQAM (Montréal), à l’OCP Policy Center (Rabat), et est enseignant en relations internationales en écoles de commerce en France.

Ayant vécu au Maroc, longtemps associé au Centre Jacques Berque (Rabat), il se rend plusieurs fois par an au Maroc où il donne des conférences sur les relations euroméditerranéennes, les questions de terrorisme et de prévention de la radicalisation. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont France Belgique la diagonale terroriste (Jourdan), Pays du Golfe : les dessous d’une crise mondiale(Armand Colin) et avec Azouz Begag Lettres pour les Jeunesses Arabes (Erick Bonnier éditions).