Post-confinement : les habitants d’Errachidia retrouvent progressivement un rythme de vie normal

confinement

Par : Mohamed Taoufik Ennassiri-

Heureux que leur ville ait été classée dans la Zone I d’assouplissement des mesures de confinement sanitaire, les habitants d’Errachidia commencent à retrouver progressivement un rythme de vie normal et à renouer petit à petit avec leurs habitudes d’avant.

Le respect par la population des mesures de protection et de prévention, adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, ainsi que le efforts importants déployés par les service de santé et les autorités locales, ont permis à la province d’Errachidia de parvenir à une situation épidémiologique “presque totalement maîtrisée”, avec seulement 7 cas confirmés du nouveau Coronavirus (Covid-19) enregistrés depuis le début de la pandémie.

Le civisme et la patience dont a fait preuve la population d’Errachidia et sa province, tout au long de presque trois mois de confinement, ont fini par payer et les habitants peuvent désormais se déplacer librement à l’intérieur du périmètre territorial du lieu de résidence, sans l’obligation de disposer d’une autorisation.

Les habitants de la capitale de la région de Drâa-Tafilalet, qui étaient impatients de retrouver cet air de liberté, n’ont pas tardé à investir, dès jeudi, les principales rues et artères de la ville, mais tout en restant prudents et tout à fait conscients que le combat contre le nouveau Coronavirus n’est pas totalement gagné.


En effet, les gens continuent de respecter les mesures barrières contre le Covid-19, en portant des masques, évitant les rassemblements et observant la distanciation sociale.

Une ambiance joviale et avenante se fait ressentir dans les principales rues et avenues de la ville où on pouvait croiser des personnes âgées, des jeunes et même des couples accompagnés de leurs enfants, sortis faire une promenade et prendre l’air.

Approchés par la MAP, certaines de ces personnes ont exprimé leur soulagement de réaliser qu’ils peuvent désormais sortir librement sans contraintes et de voir leur ville reprendre progressivement un rythme de vie normale avec la reprise des plusieurs activités économiques.

Ahmed El Amrani, professeur à la retraite, a relevé que les habitants d’Errachidia ont fait montre d’un degré élevé de responsabilité durant la période du confinement sanitaire qui a duré près de trois mois, en respectant les consignes et les mesures préconisées par les autorités compétentes et les pouvoirs publics.


Il s’est félicité, dans une déclaration à la MAP, de d’assouplissement des mesures de confinement sanitaire à Errachidia dans le cadre de la Zone I, qui permet aux gens de se déplacer librement à l’intérieur du périmètre territorial du lieu de résidence, sans l’obligation de disposer d’une autorisation.

M. El Amrani a appelé la population à continuer à faire preuve de prudence et de vigilance afin de préserver cet acquis, notant que la décision de l’assouplissement des mesures de confinement sanitaire arrive à point nommé pour permettre à l’activité économique locale de redémarrer, en prenant toutes les précautions nécessaires pour préserver la santé publique.

Imrane Zboud, élève âgé de 17 ans, s’est réjoui de l’assouplissement des mesures de confinement sanitaire à Errachidia, relevant qu’il peut, grâce à cette décision, sortir avec ses amis librement, tout en continuant d’observer les mesures préventives préconisées contre le Covid-19.

Il a exprimé le souhait de voir la vie reprendre, le plus tôt possible, son court normal sur l’ensemble du territoire national, après cette perturbation due à la propagation du nouveau Coronavirus.


Mouloud Hahioui, un octogénaire de la ville d’Errachidia, a rappelé la dure épreuve qu’a dû traverser la population avec le confinement et ses obligations, se félicitant de l’allègement de cette situation et du retour progressif à la normal.

En vu de préparer la reprise de la vie normale et des activités économiques et sociales dans l’ensemble du territoire national, les autorités publiques ont décidé de mettre en œuvre un plan d’assouplissement des mesures de confinement sanitaire selon la situation épidémiologique de chaque préfecture ou province de manière progressive et sur plusieurs étapes et ce, à partir du 11 juin 2020.

En vertu de ce plan, les préfectures ou provinces du Royaume ont été divisées en deux zones selon les critères fixés par les autorités sanitaires.

Parmi les mesures décidés pour l’assouplissement des restrictions dans la Zone I, qui comprend la région de Drâa-Tafilalet, figurent la reprise du transport public urbain avec un exploitation ne dépassant pas 50% de la capacité d’accueil, la liberté de déplacement à l’intérieur du périmètre territorial du lieu de résidence sans l’obligation de disposer d’une autorisation (en se contentant de présenter la Carte nationale d’identité électronique) et la réouverture des salons de coiffure et des instituts de beauté avec une exploitation ne dépassant pas 50% de la capacité d’accueil, ainsi que des espaces publics en plein air (promenades, jardins, lieux publics…etc).