Les potentialités de la ville de Marrakech mises en avant par l’hebdomadaire ” Le Courrier du Vietnam “

Les potentialités de la ville de Marrakech mises en avant par l’hebdomadaire ” Le Courrier du Vietnam “

L'hebdomadaire " Le courrier du Vietnam " a mis en avant dans son dernier numéro les potentialités de la ville de Marrakech dans plusieurs domaines.

Dans un spécial sur la ville ocre sous le titre " Marrakech, un endroit où il fait bon vivre ", l'hebdomadaire, à large lectorat francophone en Asie du Sud-Est, a décortiqué les éléments qui font de cette ville une destination touristique de premier choix au niveau mondial et un pôle de développement durable.

Dans ce cadre, la publication a fait savoir que la ville, première destination touristique du Royaume, constitue un centre culturel majeur, qui accueille chaque année entre 2 et 2,5 millions de touristes désireux de découvrir les traditions ancestrales du Maroc, mettant en avant la distinction de l’aéroport de Marrakech Menara comme "le plus beau au monde ", selon le récent classement de " Skyteam ".

Dans le cadre de ce dossier, la publication a également réalisé une interview avec le président de la région Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichine, dans laquelle il souligne l’importance de la région de Marrakech, qui est " la 3ème région, en termes de création de richesses, avec une superficie d’environ 45.000 km2 et une population de près de 5 millions d’habitants, et qui se caractérise par sa très grande diversité".

Le président de la région a par ailleurs mis l’accent sur les potentialités économiques de la région, relevant que " la création de nouvelles infrastructures touristiques, l’augmentation de la capacité d’accueil, la restauration des projets structurants, la construction d’un parc d’exposition et d’un palais des congrès, ainsi qu’un parc d’attractions " fait partie d’un programme de grands projets, afin de dynamiser l’essor touristique de l’ensemble de la région.

" Le Courrier du Vietnam " a aussi mis en relief les réalisations en matière de développement durable dans la ville de Marrakech, à travers une interview avec Mme Aouatif Berdai, adjointe du maire de la ville qui a affirmé que " Marrakech a déployé toute une série d’initiatives et de projets respectueux de l’environnement ".

Le choix de Marrakech pour abriter la 22e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) en novembre 2016 n’est pas le fruit du hasard. C’est une reconnaissance par la communauté internationale des actions prises par le Maroc - et la «ville ocre» en particulier - dans la lutte contre le dérèglement du climat, dit Mme Berdai, déléguée aux relations internationales et à la coopération décentralisée du Conseil communal de la ville de Marrakech.

Dans ce sens, la responsable locale a rappelé l’inauguration de la première flotte de bus électrique du continent africain, alimentée par une station de production d’énergie photovoltaïque, et ce, afin d’inscrire la cité ocre dans une logique de développement durable. Elle a de même mis un accent particulier sur les projets visant à hisser la ville au rang des métropoles durables, notamment les parcs de stationnement afin de libérer les espaces.

Sur le plan de l’utilisation de l’énergie solaire, Marrakech prône l’efficience énergétique, avec le recours aux diodes électroluminescentes et les LED, pour le système d’éclairage public pour réduire la facture énergétique, a-t-elle indiqué, notant également la transformation prévue de nombreux espaces verts en parcs et jardins intelligents avec notamment un accès gratuit au wi-fi.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :