A LA UNEMonde

Pour Poutine, la crise des prix du gaz est due aux erreurs des Européens

Le président russe Vladimir Poutine a accusé, mercredi, l’Europe d’être responsable de la crise du gaz naturel car elle n’a pas signé suffisamment de contrats de livraison à long terme avec Moscou, entraînant ainsi une flambée des prix record.

Poutine a indiqué que les Européens ont fait des erreurs et que leur politique, dont la base était de sortir des contrats a long terme, s’est avérée erronée.

Il a estimé que le prix du gaz a battu tous les records historiques et qu’aujourd’hui, il approche les 2.000 dollars par mille mètres cubes, soit plus de dix fois plus que le prix moyen de l’année dernière.

→ Lire aussi : La crise du gaz en Europe “n’a rien à voir” avec Moscou

Selon lui, les Européens ont commencé à miser davantage sur les achats de gaz naturel au comptant plutôt que sur des achats à long terme, ce qui les lie à Moscou depuis plusieurs années. Cependant, aujourd’hui, les ventes au comptant n’existent pas. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré plus tôt, en parlant de ces ventes auxiliaires pour compléter les contrats à long terme, qu’elles « ne pouvaient pas combler le vide existant », notant que la Russie était « prête à parler de nouveaux contrats à long terme« . Une partie en Europe et au États-Unis blâment Moscou de ne pas ouvrir assez les robinets pour obtenir la mise en service de son gazoduc controversé en Allemagne.

Certains en Europe et aux États-Unis ont accusé Moscou de ne pas avoir ouvert suffisamment de robinets pour mettre en service dans les meilleurs délais le gazoduc contesté vers l’Allemagne, Nord Stream 2,qui a été achevé et a commencé à être rempli. Dans le même temps, Gazprom a indiqué que sa production de gaz naturel en 2021 devrait dépasser les 510 milliards de mètres cubes, un niveau jamais vu depuis dix ans.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page