Poursuite de l’afflux massif de migrants clandestins algériens sur les côtes espagnoles

L’arrivée massive de migrants algériens sur les côtes espagnoles, notamment celles de Murcie, d’Alicante et d’Almeria, se poursuit avec une augmentation notable du nombre de clandestins et d’embarcations interceptés par les autorités compétentes.

La délégation du gouvernement espagnol dans la communauté autonome de Murcie a fait état de l’interception, lors des dernières 48 heures, d’un total de 36 migrants clandestins d’origine algérienne, arrivés sur les côtes de Carthagène à bord de deux embarcations pneumatiques.

La première embarcation a été interceptée au sud du Monte de las Cenizas, avec 17 migrants, dont trois femmes et deux mineurs.

Seize autres clandestins algériens ont été arrêtés à bord d’une deuxième embarcation localisée dans la même zone.

Tous les migrants adultes ont été soumis à un test de dépistage du Covid-19 suivant le protocole en vigueur.


Les services de secours espagnols avaient annoncé, jeudi, l’interception de 14 migrants clandestins algériens, dont une femme et deux mineurs, sur les côtes d’Almeria à bord de trois embarcations pneumatiques.

Par ailleurs, un passeur algérien a été condamné à deux ans de prison ferme par le tribunal pénal d’Almeria, accusé de transporter des migrants clandestins algériens vers les côtes espagnoles.

Avec MAP