Première sortie officielle de SAR la Princesse Lalla Khadija aux côtés de son père et de son frère aîné

Première sortie officielle de SAR la Princesse Lalla Khadija aux côtés de son père et de son frère aîné

Par Hassan Alaoui

La grande salle du Palais Royal de Rabat scintillait de lumière et accueillait autour de Sa Majesté le Roi Mohammed VI un parterre impressionnant de personnalités, dont particulièrement Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan et Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija, lors d’une importante cérémonie haute en symboles et forte en couleurs.

Présidée par le Souverain, cette cérémonie avait pour objet la présentation du Bilan d’étape et du programme exécutif dans le domaine du soutien à la scolarité.

Il convient de souligner d’emblée que cette cérémonie constitue la toute première activité officielle de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija, et également celle de son frère aîné concernant le secteur de l’éducation. On mesure, en effet, non seulement l’intérêt particulier qu’exprime Sa Majesté le Roi à cette question centrale de l’enseignement scolaire, mais aussi et surtout le souci d’y associer ses propres enfants, de les impliquer même et de renforcer ainsi la sollicitude à l’égard de la famille scolaire.

Le soutien à la scolarité a constitué, depuis toujours, la priorité des priorités du Souverain. Il la partage pour ainsi dire solennellement avec ses propres enfants, désormais sensibilisés à cette problématique nationale. LL.AA.RR. le Prince Moulay El Hassan et Lalla Khadija prennent désormais, officiellement, part à la mise en œuvre du programme exécutif. Et leur présence à cette cérémonie de ce lundi témoigne, de toute évidence, de leur implication citoyenne, comme aussi de leur engagement militant. C’est plus qu’un symbole, mais un message clairement exprimé que les Prince et la Princesse s’inscrivent dans la dynamique nouvelle et, surtout, assument leur devoir officiel, fait d’obligations multiples et de plus en plus denses et intenses.

Dans les derniers discours qu’il a prononcés le 29 juillet et le 20 août dernier, Sa Majesté le Roi a réitéré sa claire détermination à réaliser le programme de refonte du champ éducatif et, pour ce faire, a ordonné au gouvernement d’entreprendre la restructuration globale et profonde des programmes et des politiques nationales d’appui et de protection sociale et à veiller à une meilleure adéquation entre formation et emploi en vue d’une réduction du taux de chômage, en particulier parmi les jeunes.

Dans l’esprit du Souverain, le Maroc ne se contentera pas de garantir, dans des conditions meilleures aux années précédentes, la scolarisation de toutes et de tous, mais de garantir à chacun la considération et le respect dû à tout citoyen, de lui fournir les conditions d’une scolarité digne de ce nom et de renforcer les capacités intellectuelles du futur citoyen. Une telle préoccupation est devenue un axe majeur dans la vision de Sa Majesté le Roi, conscient depuis toujours, que l’égalité des chances et le chemin du succès trouvent leur base dans la mise en œuvre d’un programme ouvert sur l’universalisme, l’authenticité, la citoyenneté, l’engagement et le patriotisme.

La journée de ce lundi 17 septembre a incarné également une inclinaison royale sur l’avenir, et le fait d’y associer ses propres enfants manifeste clairement son souci de partager avec eux les conditions du peuple, d’en faire les témoins d’un tournant majeur pour réaliser les objectifs ambitieux mais nécessaires à toute transformation sociétale. La réforme à laquelle Sa Majesté le Roi en appelle passe nécessairement par une définition de sa finalité, où le devoir et la responsabilité constituent, à coup sûr, l’impératif catégorique.

Associer Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan et Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija à une telle initiative, c’est, outre la preuve d’une implication citoyenne – dont il convient de souligner la grandeur et la noblesse - , le témoignage que les enfants du Roi ne se départissent guère du devoir et de l’obligation nationaux : ils assument leur mission de citoyens proches du peuple, munis d’une éthique et de la valeur cardinale de servir leur pays.

C’est aussi une « première » aux yeux de l’opinion qu’au milieu d’un aréopage de personnalités, la Princesse Lalla Khadija prenne place, avec solennité et une grâce particulière, pour renforcer cette conviction que le Maroc est une famille unie et solidaire.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :