En présence de Sa Majesté le Roi, lancement officiel de l’Africa Morocco Links à Tanger

Dans le cadre de la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au port de Tanger Med , le mercredi 29 juin, pour s’enquérir des conditions d’accueil de nos compatriotes à travers l’opération Marhaba 2016, une cérémonie a été organisée au cours de laquelle il a été procédé au lancement officiel de la nouvelle compagnie maritime battant pavillon marocain Africa Morocco Links ( AML).

Cette cérémonie a conféré au lancement un caractère de solennité et traduit la sollicitude royale à l’égard du secteur maritime et, dans la foulée, de l’engagement du groupe BMCE Bank of Africa pour le renforcer. A cette occasion, Othman Benjelloun, président du groupe a déclaré : « Durant de nombreuses années, BMCE Bank a assuré le pavillon marocain à travers la COMANAV, la compagnie marocaine de navigation. En 2007, cette société a été privatisée. Depuis, d’autres sociétés ont assuré le trajet maritime entre le Maroc et l’Europe ; mais malheureusement, elles ont dû arrêter leurs activités ». S.M. le Roi Mohammed VI s’est rendu au port de Tanger-Med pour examiner les mesures prises par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et ses partenaires dans le cadre de l’opération «Marhaba 2016».

L’opportunité de la visite royale au pavillon maritime Africa Morocco Link a réjoui en premier lieu son personnel navigant au nom duquel Othman Benjelloun a affirmé que sa vocation est de conforter le secteur maritime national et de renforcer ses capacités à l’échelle internationale. «Sur le trajet Tanger-Med-Algésiras  nous mettons deux bateaux qui peuvent transporter jusqu’à 2.500 passagers et plus de 400 voitures à raison de quatre fois par jour tout au long de la semaine», a indiqué le Président du groupe de BMCE Bank, ajoutant que la liaison Nador-Alméria sera assurée à partir de 2017, comme aussi Tanger-Sète en France et Tanger-Gênes en Italie.

Au total, ALM disposera de pas moins de 6 navires destinés au transport des passagers et des véhicules. C’est peu dire qu’il exprime une fierté légitime : «Il s’agit d’une renaissance non seulement du passé mais également la transcription du futur», a-t-il ajouté. Il convient de rappeler que la nouvelle compagnie, associée au groupe international grec Attica Holdings  dessert depuis début juin la liaison Tanger-Med-Algésiras, en mobilisant notamment  un premier ferry , «Le Diagoras», d’une capacité de transport de 1.135 passagers et de 280 voitures. Ils seront donc renforcés par deux autres ferrys au cours de ce mois de juillet sur la même ligne. Othman Benjelloun a confirmé qu’ à partir du premier semestre 2017, la compagnie «Africa Morocco Link» couvrira les liaisons maritimes Nador-Alméria et Tanger Med-Sète.


C’est par une annonce le 16 juin dernier que le groupe BMCE Bank of Africa a informé le public, les opérateurs et les institutionnels de la création d’une compagnie nationale maritime et décliné ses ambitions : être le tout premier transporteur du Maroc. Ce projet s’inscrit bel et bien dans la lignée d’un Othman Benjelloun, précurseur et surtout désireux de réaliser le rapprochement à tous point de vue de l’Afrique et de l’Europe et le reste du monde avec, à la clé, un rôle de confluent du Maroc. Or, depuis le vendredi 1er juillet, accordant ses paroles et ses actes, le premier voy  age de Tanger-Algésiras a été lancé avec la bénédiction royale.

La 1ère compagnie de ferries entre l’Europe et l’Afrique

Le Diagoras a quitté donc Tanger sous les applaudissements, attendu de l’autre côté pour transporter les premiers MRE. Il convient de rappeler que le groupe BMCE Bank of Africa , regroupant un consortium d’investisseurs, détient 51% des parts dans la nouvelle compagnie maritime et Attica Holdings 49%. La nouvelle compagnie ambitionne de transporter le plus grand nombre de passagers parmi les 4 millions qui se déplacent chaque année sur le même axe entre l’Europe et l’Afrique.

Il s’agit là, donc, d’un gisement de croissance exponentiel. Selon notre confrère Jeune Afrique, « Attica Holdings, qui opère sous les marques Superfast Ferries et Blue Star Ferries, couvre une quarantaine de lignes maritimes en Grèce, ainsi qu’entre la péninsule hellénique et l’Italie, avec une flotte de 13 navires. C’est une filiale du conglomérat Marfin Investment Group Holdings (1,14 milliard d’euros de revenus en 2015), présent dans le tourisme, l’agroalimentaire, les télécommunications, l’immobilier et la santé. ». Le président de Attica Holdings, Spiros Pascghalis a déclaré pour sa part : « Nous sommes ravis de collaborer avec BMCE Bank of Africa pour la création de Africa Morocco Links, qui, nous en sommes convaincus, deviendra très bientôt le premier opérateur de ferries reliant le Maroc et l’Afrique vers l’Europe ».