Présentation à Rabat de l’ouvrage ”Les enjeux du marché du travail au Maroc”

Présentation à Rabat de l'ouvrage ''Les enjeux du marché du travail au Maroc

 L’ouvrage intitulé ”Les enjeux du marché du travail au Maroc”, réalisé par une pléiade de chercheurs, universitaires et responsables de différents horizons, a été présenté, jeudi à Rabat.

Initié sous la direction de Karim El Aynaoui, directeur général de OCP Policy Center et Aomar Ibourk, enseignent chercheur à l’université Cadi Ayyad de Marrakech, cet ouvrage collectif en langue française (20 auteurs), présenté devant un parterre d’intellectuels, de politologues et d’universitaires, en présence des membres de l’association Sciences Po Paris Alumni Maroc, s’assigne pour objectif de produire et d’accumuler des connaissances utiles sur le potentiel des jeunes en matière de force de travail pour le développement économique et social du Maroc.

Cet ouvrage de 451 pages (moyen format), édité par OCP Policy Center, se décline en cinq parties, à savoir ”Caractéristiques du marché du travail marocain: structures et tendances”, ”Chômage, structure du marché et croissance”, ”Transition dans le marché du travail marocain”, ”Gouvernance et politique d’emploi au Maroc”, et ”Vieillissement de la population: emploi et régimes de retraite”.

A cette fin, les thèmes traités dans ce livre portent notamment sur la capacité du système éducatif et de formation à transmettre les compétences techniques et non techniques aux jeunes dans leurs parcours de scolarisation et de formation, le rôle des programmes de l’emploi dans la qualification et la reconversion professionnelle des jeunes et des actifs pour une meilleure adaptation aux besoins évolutifs de l’économie en compétences, la capacité de l’économie à créer des emplois permanents et décents en faveur des jeunes diplômés, et les moyens de favoriser l’inclusion sociale des jeunes privés d’éducation et de formation.


Dans une déclaration à la MAP, M. Ibourk a souligné que cet ouvrage collectif comprend des recherches très variées, illustrant des spécificités, des points de vue particuliers, des approches et des convictions de plusieurs auteurs, ajoutant que les réformes à engager pour une meilleure prise en charge des problématiques de l’employabilité et de l’insertion des jeunes sur le marché du travail doivent s’appuyer sur des informations pertinentes et des analyses de fond sur les déséquilibres entre l’offre et la demande de travail, nécessitant des régulations au niveau macroéconomique et mésoéconomique dans le cadre d’une vision intégrée et cohérente dans laquelle convergent tous les efforts consentis par les pouvoirs publics et les différentes parties prenantes.

>>Lire aussi : Henry Bonnier présente à Paris son ouvrage  »Nuits de lumière : Réconcilier l’islam et le christianisme dans la pure lumière du soufisme »

A la lumière des éclairages apportés sur les défis et enjeux de l’employabilité, de l’insertion et de l’inclusion des jeunes, il s’avère fondamental que les pouvoirs publics adoptent un ensemble de réformes combinant à la fois l’amélioration du cadre macroéconomique et l’environnement de l’investissement pour accroître la qualité et la quantité disponibles, a-t-il noté, mettant l’accent sur la valorisation du capital humain pour en faire un facteur de production stimulant une croissance économique d’emplois qualifiés et décents et sur la gouvernance du marché du travail en renforçant les institutions chargées des politiques d’emploi.

Pour approcher cette question, l’ouvrage observe, dans sa préface, que l’exploration des différents phénomènes et problématiques du marché du travail marocain requiert une analyse multidimensionnelle, en vue d’aborder la question de la particularité des déséquilibres constatés. Il s’agit, notamment d’apporter un éclairage sur le problème du chômage et la situation des jeunes dans le marché du travail, et d’analyser les facteurs qui sont à l’origine des difficultés rencontrées par les chômeurs, particulièrement les diplômés.


Dans le contexte actuel de transition démographique avancée et de forte demande sociale, l’emploi constitue un défi des années à venir au Maroc, souligne-t-on, ajoutant que les différentes analyses menées dans ce domaine insistent sur la nature du tissu économique qui doit être reconstruit pour devenir dynamique et compétitif dans une perspective de long terme en cohérence avec la question de l’emploi, le cadre institutionnel exigeant une meilleure organisation en vue d’une meilleure synergie entre les structures opérationnelles, l’accroissement de leur efficacité et le développement des qualifications des jeunes qui doit s’opérer en fonction des besoins actuels et futurs des entreprises, ainsi que la capacité d’entreprendre des jeunes, qui demeure faible et tributaire de déterminants socioculturels souvent défavorables.

L’idée de cet ouvrage embrasse l’ambition d’OCP Policy Center, qui s’assigne pour mission de contribuer à approfondir les connaissances et à enrichir la réflexion autour de questions économiques et de relations internationales revêtant un enjeu majeur pour le développement économique et social du Maroc, et plus largement pour celui du continent africain.