ban600

Le président du Bundesrat salue le niveau de la coopération maroco-allemande en matière de gestion de la migration illégale

Le président du Bundesrat salue le niveau de la coopération maroco-allemande en matière de gestion de la migration illégale

Le président du Bundesrat allemand, Stanislaw Tillich, s'est félicité, jeudi à Rabat, du niveau de la coopération maroco-allemande en matière de gestion de la migration illégale, tant au niveau des dirigeants des deux Etats que du gouvernement et comités d'experts.

M. Tillich, qui a eu des entretiens avec le vice-président de la Chambre des représentants, Chafik Rachadi, a mis en exergue l'intérêt extrême et l'estime sincère que porte l'Allemagne pour les réformes profondes engagées par le Maroc sous la conduite sage de SM le Roi Mohammed VI, lesquelles réformes ont fait du Royaume un modèle réussi dans la région et dans le pourtour méditerranéen.

Cité dans un communiqué de la Chambre, le chef du Sénat allemand, a fait fat part de la détermination de son pays d'échanger avec le Maroc des expertises en matière de décentralisation territoriale, d'autant plus que le Maroc et l'Allemagne accordent un grand intérêt à la répartition équitable des ressources et des richesses dans les différentes régions et œuvrent pour un développement équilibré entre milieu rural et urbain.

De son côté, M. Rachadi a loué, lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur d'Allemagne à Rabat, l'importance et la profondeur des relations historiques et exceptionnelles qui lient les deux États et leurs peuples à plusieurs niveaux, évoquant l'entretien téléphonique qu'a eu le Souverain, mercredi, avec la chancelière Allemande Mme Angela Merkel, et qui traduit, dit-il, la solidité des relations bilatérales.

Le responsable parlementaire a par ailleurs mis en relief les réformes contenues dans la Constitution de 2011, ayant donné une place de choix aux collectivités territoriales, notamment les régions, citant, à cet égard, la révision du découpage des collectivités territoriales tout en leur conférant une panoplie de moyens juridiques, financiers et humains afin de s'acquitter de leurs missions, ainsi que l’appui à la démocratie locale et la participation des citoyens à la gestion de la chose publique et la prise de décision politique locale.

Le chantier de la régionalisation avancée au Maroc ambitionne de réaliser un développement global et durable dans l'ensemble du Royaume, dont les provinces du Sud qui connaissent une dynamique qualitative dans leur processus démocratique et de développement, à la faveur d'une panoplie de programmes et projets structurants lancés l'année dernière avec une enveloppe globale de 77 milliards de dirhams, a souligné M. Rachadi.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :