Le président Erdogan attendu vendredi en France

Le président turc Recep Erdogan est attendu, vendredi, en France pour un entretien avec son homologue français Emmanuel Macron sur des questions d’ordre bilatéral et ayant trait à l’actualité internationale, a-t-on annoncé à Paris. 

Cet entretien entre MM. Macron et Erdogan, “qui fait suite aux conversations régulières des derniers mois, sera l’occasion d’évoquer les questions liées aux relations bilatérales entre nos deux pays, ainsi que les questions régionales dont notamment un focus tout particulier sur le dossier syrien, sur lequel ils ont eu de multiples échanges, mais aussi palestinien“, avait-on indiqué, dimanche dernier, dans l’entourage du chef de l’Etat français.

Les échanges entre les deux dirigeants devraient également porter sur la question de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, ainsi que celle des droits de l’homme.

Côté français, il s’agit aussi, selon les analystes, de renforcer la coopération avec la Turquie sur des dossiers comme la lutte contre le terrorisme et la crise migratoire.


De même, les deux chefs d’Etat devraient aborder des questions économiques et les moyens de les renforcer.

Dans un communiqué publié dimanche, le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a déclaré à ce propos que la France est “un allié de premier plan” et “un important partenaire économique et commercial”.

En 2016, les échanges entre les deux pays ont atteint en valeur 13,38 milliards de dollars, selon les chiffres publiés par Ankara.

Par ailleurs, la Turquie a signé en novembre une lettre d’intention avec la France et l’Italie ouvrant la voie à l’achat par Ankara de missiles sol-air au consortium franco-italien Eurosam.


La visite du président turc est la première en France depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république en mai 2017.

Cependant, les deux hommes ont déjà eu l’occasion de se rencontrer à plusieurs reprises lors de sommets internationaux.

Dans une interview accordée à la chaîne française TF1 à Istanbul, mise en ligne jeudi après-midi, le président turc a assuré «accorder beaucoup d’importance» à sa visite en France soulignant que «sur les questions régionales et dans le domaine bilatéral, les pas que nous avons déjà faits avec M. Macron vont tout à fait dans le bon sens».