ban600

La présidente de la République de Maurice démissionne, après son implication dans un scandale financier

La présidente de la République de Maurice démissionne, après son implication dans un scandale financier

La présidente mauricienne Ameenah Gurib-Fakim, impliquée dans un scandale financier, a présenté samedi sa démission "dans l'intérêt national", quelques jours après avoir affirmé qu'elle refusait de quitter son poste, a annoncé son avocat.

"La présidente a soumis sa démission dans l'intérêt national", a déclaré à la presse Me Yousouf Mohamed, précisant qu'une lettre a été adressée à cet effet à la présidente de l'Assemblée nationale, et que la démission prendra effet le 23 mars. La présidente Gurib-Fakim est sous forte pression depuis plus de deux semaines à la suite de révélation sur des achats personnels qu'elle a réalisé à l'aide d'une carte bancaire fournie par l'ONG Planet Earth Institute (PEI).

>>Lire aussi: Afrique du Sud: Le procureur général donne le feu vert pour des poursuites contre Zuma pour corruption

A la suite de ces révélations, le Premier ministre Pravind Jugnauth avait annoncé le 9 mars que la présidente démissionnerait de ses fonctions "peu après les célébrations du 50e anniversaire de l'indépendance", qui ont eu lieu lundi, et avant la rentrée parlementaire, le 27 mars.

Scientifique et biologiste de renommée internationale, première femme à occuper la fonction honorifique de la présidence dans l'histoire de l'île Maurice, elle a reconnu les faits, tout en affirmant avoir utilisé la carte par "inadvertance", et avoir remboursé à PEI l'argent utilisé à titre personnel.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :